Allez au contenu, Allez à la navigation

JOBARD Louis

Ancien sénateur de la Haute-Saône

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 30 janvier 1876
  • Réélu le 8 janvier 1882
  • Fin de mandat le 3 janvier 1891 ( Ne se représente pas )

Extraits de la table nominative :

1876 , 1877 , 1878 , 1879 , 1880 , 1881 , 1882 , 1883 , 1885 , 1886 , 1887 , 1888 , 1889 , 1890

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)
1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

avant 1889

JOBARD (LOUIS-CHARLES), membre du Sénat, né à Gray (Haute-Saône) le 11 décembre 1821, se fit recevoir docteur en droit à Dijon, puis seconda son père, J.-B Jobard, dans la direction de ses usines métallurgiques, à la tête desquelles il fut placé avec son frère quelque temps après. Conseiller municipal de Gray, conseiller d'arrondissement, conseiller général, il devint maire de Gray en 1869, et, dans ce poste, donna, pendant l'invasion allemande, de nombreuses preuves de courage et de dévouement à sa ville natale, dont il défendit au péril de ses jours les habitants contre les exigences de l'ennemi. Ses concitoyens reconnaissants le choisirent pour l'un des deux sénateurs élus, le 30 janvier 1876, dans le département de la Haute-Saône, et lui donnèrent 33 voix sur 644 votants. Il prit place au centre gauche, refusa la dissolution de la Chambre demandée par le cabinet du 16 mai, soutint d'une manière générale la politique des ministères républicains, et fut réélu, au renouvellement du 8 janvier 1882, par 480 voix sur 640 votants. Il continua à appuyer le gouvernement républicain, vota la loi d'expulsion des chefs de familles ayant régné sur la France, et, en dernier lieu, pour le rétablissement du scrutin d'arrondissement (13 février 1889), pour le projet Lisbonne sur la presse, pour la procédure à suivre devant le Sénat (affaire Boulanger). Indépendamment de ses occupations industrielles et politiques, M. Jobard s'est adonné aux questions agricoles, et a considérablement contribué à introduire dans la Haute-Saône les méthodes nouvelles de culture et d'élevage. Président du comice agricole de Gray, il fut l'un des fondateurs et des collaborateurs du journal l'Agriculture, de M. Barral. On lui doit en outre un Questionnaire du Cultivateur (Dijon, 1867).

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

1889-1940

JOBARD (Louis, CHARLES), né le 11 décembre 1821 à Gray (Haute-Saône), mort le 11 juin 1907 à Gray.

Sénateur de la Haute-Saône de 1876 à 1891.

(Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. III, p. 415.)

L'activité parlementaire de Louis Jobard se réduisit à peu de chose au cours de l'année 1890, où il sollicita congé sur congé. Il ne se représenta pas aux élections de 4 janvier 1891 et mourut à Gray, le 11 juin 1907, à l'âge de 86 ans.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Louis JOBARD, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 11 décembre 1821
Décédé le 11 juin 1907
Profession
Industriel
Département
Haute-Saône
  • Mis à jour le 29 août 2014