Allez au contenu, Allez à la navigation

LEVY Moïse

Ancien sénateur de la Haute-Saône

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 14 janvier 1936
  • Fin de mandat le 31 décembre 1944

Extraits de la table nominative :

1936 , 1937 , 1938 , 1939 , 1940

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)
1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1889-1940

LÉVY (MOISE), né le 12 avril 1863 à Gray (Haute-Saône).

Sénateur de la Haute-Saône de 1936 à 1944.

Après avoir fait ses études à Gray et à Nancy, Moïse Lévy revint à Gray pour continuer les affaires commerciales de son père. Il fut administrateur de sociétés.

Lieutenant d'infanterie, de la classe 1880, Lévy, bien qu'il fût en 1914 dispensé de toutes obligations militaires, rejoignit dès le deuxième jour de la mobilisation, le 52e régiment d'infanterie territoriale à Neufchâteau (Vosges). Sur sa demande, il fut affecté à un bataillon de marche.

Evacué à l'hôpital de Toul, pour maladies contractées pendant la campagne, il fut ensuite chargé de diverses missions. Il fut nommé lieutenant honoraire d'infanterie par décision ministérielle. Conseiller municipal de Gray depuis 1894, il devint maire de sa ville natale en 1912. Il le resta jusqu'en 1925 et le redevint en 1935, après avoir été de 1925 à 1935 maire honoraire.

Conseiller général du canton de Gray depuis 1919, il fut élu par la suite vice-président de l'assemblée départementale. « Homme politique accidentel », Lévy fut surtout épris d'oeuvres de solidarité sociale.

Dès 1899, il prit une part active à la fondation et à l'organisation de l'asile de vieillards Cournol-Changey à Gray, oeuvre privée qu'il administra.

Il fonda également pour les mères abandonnées ou nécessiteuses le Refuge maternel de l'Est, auquel furent annexées une pouponnière et une maison d'enfants.

Enfin, Lévy s'intéressa aux oeuvres d'enseignement.

Président de la délégation cantonale, il fonda en 1900 l'Ecole supérieure de filles de Gray.

Promoteur de la mutualité scolaire, des cantines scolaires et des colonies de vacances dans sa région, il collabora activement à la création et à l'enrichissement du musée de Gray.

Il se présenta aux élections sénatoriales de 1935. Il fut élu le 20 octobre au second tour par 439 voix sur 850 votants. Au premier tour, il obtint 356 voix sur 850 votants.

Inscrit au groupe de la gauche démocratique, membre de la commission du commerce et de la commission des douanes, il déposa des propositions de loi intéressant des questions d'état civil et de baux à loyers.

Le 10 juillet 1940, Lévy vota le projet de loi constitutionnelle.

Il était chevalier de la Légion d'honneur et officier de l'Instruction publique.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

1940-1958

LÉVY (Moïse)

Né le 12 avril 1863 à Gray (Haute-Saône)

Décédé le 23 février 1944 à Paris

Sénateur de la Haute-Saône de 1936 à 1944

(Voir première partie de la biographie dans le Dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, Tome VI, p. 2271)

Le 10 juillet 1940, Moïse Lévy se prononce en faveur du projet de loi constitutionnelle.

Dans une lettre adressée le 25 février 1941 au maréchal Pétain, il s'élève contre la loi du 3 octobre 1940 portant statut des juifs et contre la circulaire l'interrogeant sur sa religion. Il rappelle son dévouement à la patrie.

Eliminé de la vie publique par décision publiée au Journal officiel le 27 novembre 1941, il reçoit l'ordre de quitter sa maison et part pour Paris où la Gestapo renonce à le poursuivre en raison de son état de santé.

Eprouvé par la déportation de son plus jeune fils, il meurt à Paris le 23 février 1944 à l'âge de 80 ans.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Moïse LEVY, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 12 avril 1863
Profession
Administrateur de société
Département
Haute-Saône
  • Mis à jour le 24 avril 2014