Allez au contenu, Allez à la navigation

VAGNAT Charles

Ancien sénateur des Hautes-Alpes

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 28 janvier 1900
  • Réélu le 4 janvier 1903
  • Réélu le 7 janvier 1912
  • Fin de mandat le 23 décembre 1914

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

VAGNAT (CHARLES, AUGUSTE), né le 4 novembre 1851 à Briançon (Hautes-Alpes), mort le 23 décembre 1914 à Paris.

Sénateur des Hautes-Alpes de 1900 à 1914.

Après des études classiques faites au collège de sa ville natale, Briançon, puis au lycée de Grenoble, Charles Vagnat étudie la médecine en partie à Paris et en partie à Grenoble, où il fut interne de l'hôpital. Docteur en médecine en 1878, avec une thèse sur un cas de kératite ulcéreuse, il exerce sa profession à Briançon, où il se distingue lors d'une grave épidémie locale. Sa conduite lui vaut d'être nommé médecin du service départemental des Hautes-Alpes.

Conseiller municipal de Briançon, puis conseiller général de ce canton en 1885, Charles Vagnat devient maire de Briançon en 1897. A ces titres divers, il prend une part active dans l'action des élus du département. S'intéressant à toutes les questions de sport, il est également élu président de la section de Briançon du Club alpin français.

Au renouvellement triennal du Sénat du 28 janvier 1900, il se porte candidat républicain dans le département des Hautes-Alpes, au siège rendu vacant par le décès de Chaix. Elu, par 314 voix contre 276 à son concurrent, également républicain, Fuzière, sur 350 votants, il était réélu d'abord le 4 janvier 1903, par 179 voix sur 338 votants, puis le 7 janvier 1912, par 174 voix sur 336 votants.

Au Sénat, il siège au groupe de la gauche démocratique. Républicain radical et protectionniste en économie sociale, il établit, dès son arrivée à la Haute Assemblée, un rapport remarqué sur l'hygiène, la salubrité des mines et la santé des travailleurs, puis d'autres sur le travail des enfants dans les établissements industriels, sur l'amnistie. Nommé secrétaire du Sénat en janvier 1909, il conserve ce poste jusqu'à la fin de l'année 1912.

En 1914, il signait un acte d'engagement pour la durée de la guerre dans le 9e bataillon de chasseurs à pied, mais il décédait à son domicile, rue de l'Abbé-de-l'Epée, à Paris, le 23 décembre 1914 à l'âge de soixante-trois ans. Il était chevalier de la Légion d'honneur depuis 1896 et officier d'Académie.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Charles VAGNAT, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 4 novembre 1851
Décédé le 23 décembre 1914
Profession
Médecin
Département
Hautes-Alpes
  • Mis à jour le 19 décembre 2014