Allez au contenu, Allez à la navigation

VALLIER Joseph

Ancien sénateur de l'Isère

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 11 janvier 1920
  • Réélu le 6 janvier 1924
  • Réélu le 10 janvier 1933
  • Fin de mandat le 26 août 1935 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

VALLIER (PIERRE, LOUIS, Joseph), né le 27 mai 1869 à Grenoble (Isère), mort le 26 août 1935 à Grenoble.

Sénateur de l'Isère de 1920 à 1935.

Né à Grenoble, Joseph Vallier, après des études de droit, s'inscrivit au barreau. Son intelligence et sa verve lui valurent de prompts succès. C'est l'affaire Dreyfus qui fit de lui un homme politique. Sa plume et sa parole chaleureuse, lui valurent vite l'estime de la démocratie dauphinoise, traditionnellement éprise de justice et de liberté.

La carrière politique commença en 1901 et il devint à cette date conseiller général de Pont-en-Royans. Il siégeait au conseil municipal de Grenoble lorsqu'en 1920 le département de l'Isère l'envoya au Sénat. Il fut élu sénateur le 11 janvier 1920, au troisième tour, avec 529 voix sur 1.185 inscrits, trois de ses collègues ayant été élus au deuxième tour. Le 6 janvier 1924, c'est au premier tour, en deuxième position, qu'il était réélu avec 757 voix sur 1.235 inscrits ; puis le 10 octobre 1932, au premier tour, en première position avec 757 voix sur 1.235 inscrits.

Inscrit au groupe de la gauche démocratique, radicale et radicale socialiste, Joseph Vallier appartint dès 1921 à la commission de législation civile et criminelle, dont il ne cessa pas d'être un membre éminent. Au cours de trois mandats successifs, il soutint de très nombreux rapports et son esprit judicieux et son expérience des affaires furent précieux. En particulier, il contribua à harmoniser les règles de l'état civil et du mariage et il fut l'un des artisans du code de l'aviation.

Il siégea également à partir de 1924, à la commission d'hygiène et d'assistance, à la commission du commerce, de l'industrie du travail et des postes à partir de 1928 et il fut membre, en 1934, de la commission de l'Algérie et de la commission des départements libérés de l'invasion. C'était une figure familière du Sénat, où il passa une quinzaine d'années. Son ferme jugement retenait l'amitié et son idéalisme ne fut jamais entamé.

En 1934, sa santé ébranlée inquiéta ses proches, mais son robuste tempérament prévalut. Au printemps 1935, un grave conflit municipal le mit aux prises avec ses amis politiques, mais la cordialité de ses rapports avec eux n'en souffrit pas. En août 1935, il ne peut résister à une congestion pulmonaire et il décédait le 26 de ce même mois, à l'âge de soixante-six ans.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Joseph VALLIER, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 27 mai 1869
Décédé le 26 août 1935
Profession
Avocat
Département
Isère
  • Mis à jour le 31 juillet 2014