Allez au contenu, Allez à la navigation

DARMANTHE André

Ancien sénateur des Landes

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 7 novembre 1948
  • Fin de mandat le 18 juin 1955 (Non réélu(e))

Extraits de la table nominative :

1949 , 1950 , 1951 , 1952 , 1953 , 1954 , 1955

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

DARMANTHÉ (André)

Né le 19 novembre 1908 à Saint-Julien-en-Born (Landes)

Décédé le 22 mai 1984 à Dax (Landes)

Sénateur des Landes de 1948 à 1955

Après l'obtention de son certificat d'études primaires, André Darmanthé exerce le métier typiquement landais d'agriculteur résinier. Personnalité active, il accède rapidement à la présidence du syndicat de résiniers de Saint-Julien-en-Born, son village natal, et se rapproche de la SFIO.

Mobilisé en 1939, il est fait prisonnier, puis est transféré dans une compagnie de discipline pour refus de travail.

A la fin des hostilités, sa bonne implantation dans son milieu professionnel, ajoutée à sa légitimité de combattant intransigeant, lui valent d'être élu conseiller municipal de son village natal dès le printemps 1945, puis conseiller général du canton de Castets-des-Landes au mois de septembre suivant.

Lors des élections au Conseil de la République du 7 novembre 1948, il constitue, derrière Gérard Minvielle, la liste d'Action socialiste et républicaine, qui remporte au second tour les deux sièges à pourvoir ; André Darmanthé recueille alors 389 voix sur 830 exprimés.

Au Conseil de la République, il rejoint le groupe SFIO, et siège à la Commission du ravitaillement, et à celle du travail et de la sécurité sociale.

En 1949, il intervient, au nom de celle-ci, sur la proposition de loi fixant le régime des prestations familiales, puis, en son nom propre, sur la proposition de résolution concernant les incendies de forêts des landes de Gascogne.

Nommé membre de la Commission de l'agriculture en juin 1952, il intervient en octobre 1953 sur la proposition de loi relative à la conversion du métayage en fermage, puis, en 1954, sur le régime de l'allocation de vieillesse agricole, et le budget de l'agriculture pour 1955.

Sur le plan local, il est réélu aux municipales de mai 1953 maire de Saint-Julien, mais ne parvient pas, en revanche, à conserver son canton en avril 1955. Il se présente donc en position difficile aux sénatoriales de juin 1955, toujours derrière Gérard Minvielle.

André Darmanthé recueille alors au premier tour 323 voix sur 820 exprimés mais, au second tour, Gérard Minvielle fait alliance avec Jean-Louis Foumier, candidat isolé au premier tour. Cette liste remporte ainsi les deux sièges à pourvoir.

André Darmanthé se retire alors de la vie politique nationale. Il meurt en 1984, à Dax.

DARMANTHÉ (André)

Né le 19 novembre 1908 à Saint-Julien-en-Born (Landes)

Décédé le 22 mai 1984 à Dax (Landes)

Sénateur des Landes de 1948 à 1955

(Voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires français 1940-1958, tome III, p. 256)

Sous la Ve République, André Darmanthé vit retiré de la vie politique nationale. Il meurt dans sa 76e année.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. André DARMANTHE,
Appartenance politique
Groupe Socialiste
Etat-civil
Né le 19 novembre 1908
Décédé le 22 mai 1984
Profession
Agriculteur résinier
Département
Landes