Allez au contenu, Allez à la navigation

Culture

Recommandation de décision du Conseil relative à la désignation des Capitales européennes de la culture 2014
COM(2010) 178 final  du 23/04/2010
Date d'adoption du texte par les instances européennes : 10/05/2010

Examen dans le cadre de l'article 88-4 de la Constitution

Texte déposé au Sénat le 28/04/2010
Examen par la commission des affaires européennes le 07/05/2010

Culture

Texte E 5280

Désignation des capitales européennes de la culture
pour 2014

COM (2010) 178 final

(Procédure écrite du 7 mai 2010)

Depuis 1985, l'Union européenne désigne chaque année, pour une durée d'un an, une ville d'un État membre « capitale européenne de la culture » (jusqu'en 1999, on parlait de « ville européenne de la culture »). La création de ce titre avait pour but de mettre en valeur la richesse, la diversité et les caractéristiques communes des cultures européennes et de permettre une meilleure connaissance mutuelle des citoyens de l'Union. L'attribution de ce titre se traduit donc par l'organisation de manifestations artistiques et culturelles dans la ville ainsi désignée.

En 2006, afin de tenir compte de l'élargissement de l'Union européenne à dix nouveaux États membres, il a été convenu qu'à partir de 2009, deux villes seraient désignées chaque année « capitales européennes de la culture » : l'une serait issue d'un ancien État membre et l'autre d'un des nouveaux États membres. Une liste a alors été établie afin de fixer, pour chaque année jusqu'en 2019, le nom des deux États membres dont les villes éligibles au titre de « capitale européenne de la culture » seraient issues.

En 2014, ce sont la Suède et la Lettonie qui ont été désignées. Ces deux pays ont respectivement proposé la candidature d'Umeå et de Riga. Un jury de sélection, composé de treize experts indépendants du secteur culturel, a validé ces candidatures. La Commission recommande donc au Conseil de désigner officiellement ces deux villes au titre de « capitale européenne de la culture 2014 ».

La commission a décidé de ne pas intervenir plus avant.