Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Retour Sommaire Suite

Intervention

Paulette BRISEPIERRE
Sénateur, Présidente du groupe interparlementaire France-Maroc

Le groupe d'amitié interparlementaire France-Maroc est fort de 124 sénateurs, soit près du tiers du Sénat : c'est dire l'importance des liens qui unissent nos deux pays. Dans le contexte international, la France doit plus que jamais intensifier ses échanges et ses liens avec les pays ayant une évolution positive. C'est sans aucun doute le cas du Maroc, grâce aux réformes engagées par le roi Hassan II et poursuivies par le roi Mohammed VI, qui a su faire évoluer son pays vers le progrès sans pour autant lui faire perdre son âme.

 

Je ne m'étendrai pas sur les politiques actuelles ni sur les performances économiques du Maroc : d'autres le feront mieux que moi. Je voudrais simplement rappeler les atouts géographiques extraordinaires du Maroc. Le Maroc a été l'un des tout premiers pays à signer l'accord euro-méditerranéen, dont il est considéré comme l'un des meilleurs élèves : une aide conséquente de l'Union européenne lui a été attribuée. Il est devenu le premier pays bénéficiaire du programme Meda 2, devant l'Egypte. Il s'agit de bâtir entre les deux rives de la Méditerranée un espace de coopération et de développement, de stabilité et de paix.

 

Parallèlement à ce texte, et pour en favoriser la bonne exécution, la France a signé avec le Maroc un accord sur l'encouragement et la protection réciproques des investissements dont j'ai été le rapporteur. Cet accord, signé à Marrakech, en  1996, a été ratifié en juin 1999, par un Dahir royal, et le 17 mars 2000 par la France. Il est maintenant en application.

 

Ayant été moi-même chef d'entreprise à l'étranger, j'ai veillé à ce que toutes les garanties soient données aux investisseurs par les différentes clauses de cet accord. Vous tous qui travaillez essentiellement à l'exportation, n'oubliez pas qu'à l'heure de la mondialisation, le poids d'un pays ne se résume plus à ce qu'il produit sur son territoire, mais se renforce de toutes les initiatives prises par ses ressortissants, en dehors du territoire national. Que vous soyez chef d'entreprise, cadre ou technicien, vous êtes partie prenante de ce dynamisme de la France à l'étranger. Le Maroc est une terre chaleureuse d'opportunités : à vous de les saisir.

 

Retour Sommaire Suite