Allez au contenu, Allez à la navigation

La composition des cours constitutionnelles

Étude de législation comparée n° 179 - 1 novembre 2007

L'analyse de la composition des cours constitutionnelles de huit pays européens (Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Italie, Luxembourg, Pologne et Portugal), ainsi que de la Cour suprême des États-Unis fait apparaître que :

- la plupart des cours constitutionnelles comptent au moins douze membres ;

- les juges constitutionnels sont majoritairement choisis par les institutions politiques, divers mécanismes permettant toutefois d'atténuer le risque de politisation des nominations ;

- les présidents des cours constitutionnelles sont désignés par leurs pairs en Belgique, en Espagne, en Italie et au Portugal ;

- sauf aux États-Unis, les juges constitutionnels sont nommés soit pour une durée limitée soit jusqu'à ce qu'ils atteignent une limite d'âge ;

- les États-Unis sont le seul pays à ne pas exiger des juges constitutionnels qu'ils possèdent une qualification particulière.

Cette analyse montre également que la présence des anciens présidents de la République en tant que membres de droit du Conseil constitutionnel et la nomination d'une partie des juges constitutionnels français par les présidents des assemblées parlementaires et non par les assemblées elles-mêmes constituent deux particularités.

Tous les documents de la rubrique