Allez au contenu, Allez à la navigation

Danemark-Suède : la santé au service du travail

Rapport d'information de Mmes Annie DAVID, Jacqueline ALQUIER, Marie-Thérèse BRUGUIÈRE, Christiane KAMMERMANN, Gisèle PRINTZ, MM. Jean-Marie VANLERENBERGHE et Dominique WATRIN, fait au nom de la commission des affaires sociales n° 591 (2011-2012) - 13 juin 2012

Le « modèle social scandinave » est souvent considéré comme exemplaire sur le plan de l'attention particulière qu'il accorde au bien-être des travailleurs.

Soucieuse des questions de santé au travail qui relèvent pleinement de son champ de compétences, la commission des affaires sociales a souhaité qu'une délégation de ses membres se rende au Danemark et en Suède, en mars dernier, afin d'étudier les modalités concrètes de la protection sanitaire des salariés.

Elle a pu constater que la place accordée à l'individu et à ses besoins dans l'entreprise ainsi qu'une moindre importance, relative, de la hiérarchie contribuent incontestablement à la création d'un environnement de travail sain et stimulant.

Celui-ci ne peut cependant être analysé sans tenir compte, parallèlement, des caractéristiques géographiques, culturelles, socio économiques, ainsi que de l'histoire de ces deux pays qui font obstacle à toute tentation de transposer purement et simplement les règles et pratiques scandinaves dans l'organisation française de l'entreprise. De plus, en Suède comme au Danemark, la politique en faveur de la santé au travail s'inscrit dans une perspective de mobilisation de la main-d'oeuvre la plus large, destinée à travailler plus longtemps et à s'adapter le plus rapidement possible à la concurrence internationale.

Pour autant, il peut être utile de s'inspirer des meilleures pratiques de ces deux pays et de susciter, sur ce point, un dialogue constructif au niveau européen. Telles sont quelques-unes des préconisations de ce rapport d'information.

A lire aussi

Tous les documents de la rubrique