Allez au contenu, Allez à la navigation



Les perspectives du retour au plein emploi

 

N° 345

SÉNAT

SESSION ORDINAIRE DE 2000-2001

Annexe au procès verbal de la séance du 30 mai 2001

RAPPORT D'INFORMATION

FAIT

au nom de la délégation du Sénat pour la planification (1)
sur les
perspectives de retour au plein emploi,

Par M. Joël BOURDIN,

Sénateur.

(1) Cette délégation est composée de : MM. Joël Bourdin, président ; Serge Lepeltier, Marcel Lesbros, Georges Mouly, Jean-Pierre Plancade, vice-présidents ; Mme Odette Terrade, M. Pierre André, secrétaires ; Mme Janine Bardou, MM. Alain Héthener, Patrick Lassourd, Henri Le Breton, Daniel Percheron, Roger Rinchet, Gérard Roujas, Alain Vasselle.

Prévisions et projections économiques - Chômage - Croissance potentielle - Emploi - Etats-Unis - Inflation - Modèles macroéconomiques - Nouvelles technologies - Population active - Productivité - Rapports d'information - Réduction de la durée du travail - Taux d'intérêt.

AVANT-PROPOS

LA DÉLÉGATION POUR LA PLANIFICATION

Depuis sa création par la loi du 29 juillet 1982 portant réforme de la planification, la Délégation pour la Planification du Sénat présente la synthèse de travaux de projection et de simulation, réalisés à l'aide de modèles économétriques.

Ces travaux sont commandés par le Service des Etudes du Sénat à des instituts « indépendants », tels que le Centre d'Observation Economique (COE) de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris, ou l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE).

Le choix de passer commande à des organismes extérieurs, de préférence à l'utilisation et à l'exploitation directes d'un modèle par le Sénat, obéit à la fois à des considérations de bonne gestion des deniers publics et au souci de garantir l'indépendance scientifique de ces travaux.

PRESENTATION DU PRESENT RAPPORT

Le thème du retour au plein emploi a d'ores et déjà fait l'objet de plusieurs travaux de grande qualité. En particulier, M. Jean PISANI-FERRY, nommé récemment président délégué du Conseil d'analyse économique, lui a consacré un rapport remarqué 1(*). Les principales conclusions de ce rapport ont été rappelées par M. PISANI-FERRY à l'occasion de son audition par la Délégation pour la Planification, dont un compte-rendu figure en annexe (p. 127).

Le présent rapport poursuit deux objectifs.

Le premier est pédagogique. En effet, alors que le retour au plein emploi est redevenu un enjeu essentiel du débat sur la politique économique, il a semblé utile de présenter une synthèse, aussi accessible que possible, des principales analyses à ce sujet.

Le second objectif est de contribuer au débat par la présentation de travaux de modélisation macroéconomique. Ainsi, le présent rapport s'appuie sur une étude commandée au Centre d'observation économique (COE) de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris, réalisée à l'aide du modèle OEF (Oxford Economic Forecasting). Cette étude permet de mettre en évidence certains facteurs susceptibles de faciliter ou de gêner le retour au plein emploi.

* 1 Jean PISANI-FERRY, Plein emploi, rapport du Conseil d'analyse économique, 2000.