Allez au contenu, Allez à la navigation



Mission effectuée au Pakistan du 30 mars au 4 avril 2006 au Pakistan

 

ANNEXE II - LISTE DES AUDITIONS PRÉPARATOIRES

Mardi 28 février 2006

Audition de Mme Mariam ABOU ZAHAB

Professeur à l'INALCO (Institut National des Langues et Civilisations Orientales).

Audition de M. Jean-Luc RACINE, directeur de recherches au CNRS.

Mardi 7 mars 2006

Audition de M. Régis de BELENET, Ambassadeur de France au Pakistan.

Mercredi 29 mars 2006

Audition complémentaire de M. Jean-Luc RACINE, directeur de recherche au CNRS.

Audition de Mme Sonia BARBRY, rédactrice « Pakistan » au ministère des affaires étrangères.

ANNEXE III - REPÈRES CHRONOLOGIQUES9(*)

15 août 1947

Indépendance et partition de l'Inde britannique. Les zones majoritairement peuplées de musulmans, à l'Ouest (Punjab occidental, Province de la Frontière du Nord-Ouest, Sindh et Baloutchistan) et à l'Est (Bengale oriental) forment le Pakistan.

27 octobre 1947

Confronté à l'offensive de tribus pathans, le maharajah du Jammu-et-Cachemire demande l'aide de l'Inde, qui lui est accordée en échange du rattachement à l'Inde de cette province.

29 janvier 1948

Saisi par l'Inde, le Conseil de sécurité des Nations unies recommande la tenue d'un référendum au Cachemire.

11 septembre 1948

Mort de Mohammad Ali Jinnah, fondateur du Pakistan et premier chef de l'Etat..

1er janvier 1949

Cessez-le-feu au Cachemire.

Mai 1954

Le Pakistan adhère à l'Organisation du Traité de l'Asie du Sud-Est (OTASE), alliance militaire inspirée par les Etats-Unis.

Février 1955

Le Pakistan adhère à la CENTO, autre alliance stratégique d'inspiration américaine réunissant l'Iran, l'Irak, la Turquie et le Royaume-Uni.

14 octobre 1955

Le pouvoir central, dominé par les Punjabi, décide la fusion des provinces constitutives du Pakistan occidental (Punjab, NWFP, Sindh et Baloutchistan) pour constituer une seule entité, « West Pakistan », afin de rivaliser en nombre avec le Pakistan oriental.

23 mars 1956

La Constitution est proclamée après neuf ans de débat. Elle établit une République islamique et un régime politique officiellement parlementaire et fédéral.

1er juillet 1961

La capitale du Pakistan est transférée à Rawalpindi. Karachi est intégrée à la province du Sindh. Une nouvelle ville, Islamabad, est construite à quelques kilomètres de Rawalpindi, pour devenir capitale en 1967.

Avril-Septembre 1965

Deuxième guerre indo-pakistanaise

10 janvier 1966

Signature de la « paix de Tachkent » entre l'Inde et le Pakistan

Décembre 1970

La Ligue Awani remporte un succès au Pakistan oriental, tandis qu'au Pakistan occidental, le Parti du Peuple pakistanais (PPP) de Zulfikar Ali Bhutto arrive en tête.

1971

L'armée refuse de reconnaître la victoire de la Ligue Awami. Des troupes sont acheminées au Pakistan oriental (25 mars). Les Bengali du Pakistan, avec l'aide de l'Inde, parviennent à faire sécession pour former le Bangladesh (16 décembre). A Islamabad, l'armée, défaite, remet le pouvoir à Bhutto.

1er mars 1976

Bhutto nomme Zia-ul-Haq chef d'état-major des armées (Chief of Army Staff, COAS)

8 avril 1976

Le système des sardar est aboli au Baloutchistan, mias ces chefs tribaux conservent une forte influence.

26-30 mai 1976

Bhutto se rend en Chine où il resserre les liens en termes de coopération militaire entre les deux pays.

8 mars 1977

Le PPP remporte 155 des 200 sièges à l'Assemblée nationale. Le Pakistan National Alliance, regroupement des principales formations d'opposition, dénonce le recours à des pratiques illégales par le pouvoir en place lors du scrutin. Violentes manifestations.

21 avril 1977

L'armée est appelée pour rétablir l'ordre.

4 juillet 1977

Le général Zia ul Haq fait arrêter Bhutto.

5 juillet 1977

Zia suspend la Constitution de 1973 et dissout le gouvernement central ainsi que ceux des provinces. Il déclare la loi martiale.

1978

Le général Zia engage le pays sur la voie de l'islamisation, ce qui implique notamment des châtiments corporels et l'application de la charia par des tribunaux religieux.

10 février 1979

La Hudood Ordinance introduit des châtiments « islamiques » pour sanctionner la consommation d'alcool , le vol et l'adultère.

4 avril 1979

Bhutto est exécuté.

Juillet-Août 1983

Dans le Sindh, un mouvement de protestation contre le régime militaire et pour une autonomie régionale accrue est réprimé par l'armée.

1983

La « Islamic Law of Evidence » n'accorde aux témoignages des femmes que la moitié de la valeur de ceux des hommes dans certains cas.

19 décembre 1984

Le « oui » au référendum sur l'islamisation permet à Zia de se déclarer président pour 5 ans.

10 avril 1986

Benazir Bhutto revient au Pakistan après deux ans d'exil en Angleterre.

30 novembre 1987

Le MQM remporte les élections à Hyderabad et Karachi en proie depuis un an à des violences intercommunautaires.

15 juin 1988

Zia promulgue la « Shariat Ordinance » qui érige les muftis en conseillers des tribunaux civils.

17 août 1988

Zia meurt dans un accident d'avion.

16 novembre 1988

Le PPP remporte les élections générales.

2 décembre 1988

Benazir Bhutto devient Premier ministre.

5 février 1989

Les dernières troupes soviétiques se retirent d'Afghanistan.

6 août 1990

Le gouvernement de Benazir Bhutto est démis par le président Ghulam Ishaq Khan.

24 octobre 1990

Elections générales.

6 novembre 1990

Nawaz Sharif devient Premier ministre

6 octobre 1993

Elections générales

19 octobre 1993

Benazir Bhutto redevient Premier ministre

13novembre 1993

Farooq Leghari est élu président du Pakistan

Octobre 1994

Les Talibans pénètrent en Afghanistan

Novembre 1994

L'armée se retire de Karachi, dès lors en proie aux violences intercommunautaires.

4 novembre 1996

Le président Leghari démet Benazir Bhutto.

6 janvier 1997

Leghari nomme un Council for Defence and National Security, où siège le chef de l'Inter Service Intelligence et les chefs des quatre armées.

3 février 1997

Le Pakistan Muslim League remporte une écrasante majorité à l'Assemblée et son chef, Nawaz Sharif, redevient Premier ministre (17 février).

25 mai 1997

Le Pakistan reconnaît le gouvernement des Talibans en Afghanistan.

11 janvier 1998

Assassinat de 24 chiites à Lahore par des extrémistes sunnites.

6 avril 1998

Lancement expérimental d'un missile d'une portée de 1.500 km.

11-13 mai 1998

Essais nucléaires indiens.

Juin 1998

Essais nucléaires pakistanais suivis de sanctions économiques américaines.

7 octobre 1998

Le général Jahangir Karamat démissionne du poste de chef des armées. Le général Pervez Moucharraf lui succède.

Février 1999

Le Premier ministre indien, Atal Bihari Vajpayee, se rend à Lahore pour rencontrer son homologue pakistanais.

Mai-Juillet 1999

Guerre de Kargil, dans le Cachemire indien.

12 octobre 1999

Coup d'Etat du général Moucharraf, qui dépose le Premier ministre Nawaz Sharif.

20 juin 2001

Evinçant Rafiq Tarar, Moucharraf s'auto-proclame président e la République islamique du Pakistan.

14-16 juillet 2001

Sommet d'Agra au cours duquel le président Moucharraf et A.B. Vajpayee entament des négociations.

Eté 2001

Promulgation de l'  « Anti-Terrorism Amendment Ordinance » dans le cadre de laquelle les bureaux de Jaish-i-Mohammad et de Lashkar-i-Taiba sont mis sous scellés à Karachi.

18 août 2001

Moucharraf promulgue l'ordonnance sur l'enseignement dans les madrasa, qui prévoit d'intégrer ces écoles dans le dispositif de l'instruction publique ; leurs sources de financement doivent désormais être déclarées à l'Etat, une façon d'identifier l'origine des fonds étrangers.

* 9 Extraits de « Le Pakistan, carrefour de tensions régionales » par Christophe Jaffrelot, ed. Complexes, 2002.