Allez au contenu, Allez à la navigation

Le tourisme, un atout formidable pour la France

29 juin 2011 : Le tourisme, un atout formidable pour la France ( rapport d'information )
2. POLITIQUE PUBLIQUE N° 1 : ANTICIPER LE TOURISME DE DEMAIN

Les constats :

La tentation est grande de voir le tourisme à l'aune des touristes d'hier ou d'aujourd'hui et de nous organiser en conséquence.

Or cette activité est soumise à des évolutions sociologiques, technologiques et environnementales extraordinairement complexes à prévoir, tant dans leur ampleur que de leurs conséquences.

Les propositions :

Constituer un dispositif d'observation et de mesure du tourisme à la hauteur de l'importance économique de cette industrie et capable de répondre aux besoins de prévision et de pilotage de cette activité dans tous se métiers.

- Mettre en place des programmes de recherche-développement conçus pour l'innovation et conventionnés avec l'ANR, les ministères concernés et les organismes publics et privés, et constituer un cercle de réflexion associant les principales entreprises du secteur pour veiller à ce que ces programmes correspondent bien à leurs besoins.

- L'Institut Français du Tourisme, seule structure partenariale en France déjà reconnue par les principaux ministères concernés, et qui a vocation à réunir la plupart des acteurs publics et privés du tourisme dans un réseau décentralisé de pôles territoriaux d'excellence, pourrait être missionné par l'Etat pour préparer et mettre en oeuvre l'ensemble de cette politique.

3. POLITIQUE PUBLIQUE N° 2 : REQUALIFIER L'OFFRE TOURISTIQUE TANT EN MATIERE D'EQUIPEMENTS QUE D'INGENIERIE ET D'ACCUEIL

Les constats :

On pressent de plus en plus les difficultés de l'adaptation, très délicate et coûteuse, de l'hébergement de tourisme et loisirs au tourisme de demain (mise aux normes de l'hôtellerie, remise à niveau de l'immobilier de loisirs, des résidences de tourisme et des hébergements de tourisme social et associatif, etc...)

L'accueil des touristes reste un problème en France malgré des diagnostics réitérés et des plans successifs

Enfin la France reste mal équipée pour répondre aux demandes de conseils et de formation pour les pays étrangers qui s'adressent à elle

Les propositions :

Mise en place d'un programme pilote sur cinq ans de réhabilitation de l'hébergement touristique assorti d'un dispositif global de mise en marché sous le contrôle d'Atout France et d'un accompagnement adapté de professionnalisation des acteurs que l'Institut français du Tourisme pourrait coordonner.

Simplification et allègement des règles multiples et souvent contradictoires relatives aux hébergements touristiques (sécurité, tourisme, accessibilité), gérée par l'Administration du Tourisme.

Recentrage des aides fiscales aux hébergements sur la seule réhabilitation et ouverture d'enveloppes d'avances remboursables sans intérêt pour les rénovations et mises aux normes d'hôtels indépendants

Globalisation et simplification des aides multiples des collectivités locales aux hébergements touristiques

Développement des programmes d'éducation de tous les professionnels en situation de contacts avec des touristes à la pratique des langues étrangères et à la connaissance des cultures du monde, débouchant sur une formation à l'accueil de tous les acteurs touchant de prés ou de loin au tourisme.

Proposition d'une force de « go-between » pour la vente de formation à l'international dans le cadre de l'IFT.

Clarification des missions de l'ANCV en matière d`incitation au départ en vacances des populations en situation de handicap physique, social, psychologique