Allez au contenu, Allez à la navigation

L'Afrique est notre avenir

29 octobre 2013 : L'Afrique est notre avenir ( rapport d'information )

C. PROMOUVOIR LA VOIX DE L'AFRIQUE DANS LA GOUVERNANCE MONDIALE

L'Afrique sera en 2050 plus peuplée que l'Inde et la Chine, trois fois plus que l'Europe, elle représentera un cinquième de l'humanité. Ce rattrapage la rend incontournable, comme le sont aujourd'hui la Chine avec 1,3 Md d'habitants et l'Inde avec 1,2 Md. Un tel poids devra être représenté au niveau de la gouvernance mondiale.

Cet objectif peut à ce jour être recherché par trois canaux : renforcer le dialogue entre le G8, le G20 et les pays africains, garantir le rôle pivot des Nations unies au sein du système de gouvernance collective, système où l'Afrique est largement représentée, et plaider en faveur d'une réforme de la gouvernance politique favorable à l'Afrique.

Le G8 et le G20 ont une responsabilité importante pour contribuer à mieux insérer l'Afrique dans la gouvernance mondiale. Seule l'Afrique du Sud est aujourd'hui présente au G20, une situation qui ne pourra être maintenue dans le temps. Les intérêts de 14% de la population mondiale, la plus pauvre qui plus est, sont portés par un seul pays, alors que 2 pays sud-américains représentent 8,6%, trois nord-américains, 5%.

C'est sans doute un des thèmes que la France peut porter comme elle l'a déjà fait au Sommet d'Evian sous présidence française.

70) Promouvoir la voix de l'Afrique dans la gouvernance mondiale.