Allez au contenu, Allez à la navigation

Météo-France

22 septembre 2021 : Météo-France ( rapport d'information )

C. TENSIONS SUR LES EFFECTIFS : MÉTÉO-FRANCE EST AMENÉ À RECOURIR À DES MESURES EXCEPTIONNELLES

Récemment, en raison des tensions sur les effectifs, à titre transitoire et de façon très exceptionnelle, l'opérateur a dû faire appel à des agents à la retraite. Ces mesures exceptionnelles, ont été prises pour pourvoir, sur quelques mois, des postes vacants à Aix-en-Provence, à Saint-Pierre et Miquelon et dans un autre service ultra-marin.

Aux tensions sur les effectifs se greffe également des phénomènes de manque d'attractivité qui peuvent fragiliser certaines implantations de Météo-France hors métropole. Cela a notamment été le cas en 2021 pour le service de Saint-Pierre et Miquelon qui a dû être temporairement renforcé par des agents volontaires venus de métropole.

D. LE CORPS SOCIAL DE L'OPÉRATEUR EST EN QUÊTE D'UN PROJET MOBILISATEUR QUI PASSE PAR UN ENGAGEMENT RENOUVELÉ DE L'ÉTAT

Après les efforts importants consentis ces dernières années, le personnel de Météo-France est en quête de sens. Il attend de pouvoir se mobiliser autour d'un projet stratégique ambitieux.

Cette attente pourrait être satisfaite par un engagement renouvelé de l'État en faveur de l'opérateur. La meilleure traduction de cet engagement serait de donner corps aux orientations définies dans le projet de nouveau COP 2022-2026. La projection concrète de l'établissement et de ses équipes dans cette stratégie ambitieuse passe notamment par une stabilisation des effectifs et des moyens financiers de Météo-France.