Allez au contenu, Allez à la navigation

29 octobre 1998 : Assurons l'avenir de l'assurance ( rapport d'information )

 

Retour Sommaire Suite

C. UN RISQUE DE DÉLOCALISATION DES ACTIVITÉS DE PRODUCTION AU DÉTRIMENT DE L'EMPLOI EN FRANCE

1. Le risque de délocalisation

Compte tenu de la séparation fonctionnelle entre la production de produits d'assurance et leur distribution, la France est exposée à un risque de déplacement des centres de traitement des dossiers et de concentration des compétences sur les marchés apportant l'environnement général le plus favorable. La gestion des risques industriels par les AGF a ainsi déjà été délocalisée en Allemagne.

2. Les enjeux en termes d'emplois

En 1997, le secteur de l'assurance employait 207 800 personnes en France, dont 133 100 salariés dans les sociétés d'assurance et 74 700 intermédiaires indépendants.

Si on incorpore les 30 000 à 40 000 personnes qui opèrent en matière d'assurance dans les réseaux bancaires, du Trésor, des Caisses d'épargne et de La Poste, les effectifs représentent environ 1 % de l'emploi national.

En conséquence, le groupe de travail sur le secteur des assurances ne croit pas inutile de préconiser un certain nombre de réformes afin de permettre à nos entreprises d'assurance de relever le défi de l'unification du marché.

Retour Sommaire Suite