Allez au contenu, Allez à la navigation

BAZILLE Jean

Ancien sénateur de l'Hérault

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 5 janvier 1879
  • Fin de mandat le 4 janvier 1888 ( Ne se représente pas )

Extraits de la table nominative :

1879 , 1880 , 1881 , 1882 , 1883 , 1884 , 1885 , 1886 , 1887

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)
1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

avant 1889

BAZILLE (JEAN-FRANÇOIS-GASTON), sénateur depuis 1879, né à Montpellier (Hérault), le 29 septembre 1819, avocat à Montpellier, mais surtout agriculteur et viticulteur distingué, président de la Société d'agriculture de l'Hérault, membre du Conseil supérieur de l'agriculture et du commerce, de la Commission du philloxera et de la Société nationale d'agriculture de France, fut élu sénateur, le 5 janvier 1879, par le département de l'Hérault, en tête de la liste républicaine, par 281 voix sur 418 votants, contre 139 voix données au 1er candidat de la liste conservatrice. M. Bazille a pris place à gauche, sans s'associer toutefois à tous les votes de son groupe; en juin 1886, il a voté notamment contre l'expulsion des princes. Dans les questions agricoles, il a montré une sérieuse compétence soutenue par un certain talent de parole; en janvier 1879, il défendit les élections de son département violemment, attaquées par M. Baragnon; il intervint dans la discussion du tarif général des douanes (8 mars 1881). La Chambre des députés proposait un droit de 4 fr. 50 sur les vins; la commission du Sénat, de son côté, élevait ce chiffre à 6 francs; M. Gaston Bazille défendit avec chaleur le chiffre adopté par la Chambre. Il se plaça au point de vue des consommateurs: «Dans ce pays où le vin est un élément indispensable de la nourriture de l'ouvrier, la situation est devenue très difficile par suite de la pénurie de vin actuelle, et il ne faut pas l'aggraver encore par une augmentation de droits. » - Il montra par des chiffres la diminution de notre production depuis 55 années. - Appuyée par M. Griffe, la diminution de M. G. Bazille fut combattue par M. Cherpin, rapporteur, ainsi que par le ministre du commerce. Le chiffre de la commission fut adopté.

Dans la même séance (articles du tarif des douanes relatifs au papier), M. Gaston Bazille, rapporteur, fournit quelques explications sur les tarifications proposées par la commission sénatoriale.

Enfin au chapitre : « Ouvrages en métaux », M. G. Bazille présenta des observations sur l'article des machines à coudre. La commission proposait un droit de 20 francs. M. G. Bazille le combattit comme excessif, et réclama avec insistance le maintien du droit actuel (6 francs). M. Robert-Dehault, rapporteur, s'étant rallié à ce système, le Sénat finit par l'adopter.

M. Bazille ne s'est pas représenté au renouvellement sénatorial de 1888. Officier de la Légion d'honneur du 2 février 1875.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

1889-1940

BAZILLE (JEAN, FRANÇOIS, GASTON), né le 29 septembre 1819 à Montpellier (Hérault), mort le 29 avril 1894 à Montpellier.

Sénateur de l'Hérault de 1879 à 1888. (Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. 1, p. 215.)

Spécialiste des questions viticoles, et très averti des maladies de la vigne, il découvrit le premier le phylloxera sur les coteaux de la commune de Saint-Rémy (Bouches-du-Rhône). Il écrivit de nombreux articles à ce sujet pour conseiller la mise à l'essai de plants américains et leur greffage sur nos vieux plants français. Ses conseils furent amplement suivis et portèrent leurs fruits.

Il est mort dans sa ville natale le 29 avril 1894.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Le Sénat vers 1950
Etat-civil
Né le 29 septembre 1812
Décédé le 29 avril 1894
Profession
Avocat
Département
Hérault
  • Mis à jour le 23 septembre 2014