Allez au contenu, Allez à la navigation

REYNAUD Joseph

Ancien sénateur de la Drôme

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 11 janvier 1920
  • Réélu le 9 janvier 1921
  • Fin de mandat le 6 janvier 1924 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

REYNAUD (JOSEPH), né le 11 décembre 1845 à Die (Drôme), mort le 6 janvier 1924 à Paris.

Sénateur de la Drôme de 1920 à 1924.

Né à Die le 11 décembre 1845, Joseph Reynaud était fils de l'ancien président de la Chambre des notaires de la Drôme. Il fit des études brillantes au lycée de Grenoble où il obtint le prix d'honneur de philosophie et à la Faculté de droit de Paris dont il fut lauréat en 1870, après avoir obtenu le doctorat avec une thèse intitulée Etude sur les consulats.

Après avoir commandé, pendant la guerre de 1870-1871, le bataillon de marche des mobilisés de la Drôme, il commença en 1876 une carrière administrative au ministère de l'Intérieur. A ce titre il fut désigné comme délégué officiel aux Congrès criminalistes de Rome (1880) et de Saint-Pétersbourg (1890).

En 1892, distingué par M. Emile Loubet, il fut appelé par celui-ci, alors président du Conseil et ministre de l'Intérieur, à prendre la direction du cabinet et du personnel à la présidence. Deux ans plus tard, Joseph Reynaud entrait au Conseil d'Etat comme maître des requêtes. Il devait être nommé conseiller en 1899 et publier des Notes de jurisprudence de la section de l'Intérieur, des Cultes et de l'Instruction publique du Conseil d'Etat.

Parallèlement à ses fonctions administratives, il entreprenait une carrière politique dans son département d'origine. C'est ainsi qu'il fut élu conseiller général de la Drôme pour le canton de Châtillon en 1893, maire de Die en 1895 et vice-président puis président du Conseil général du département. Son activité politique locale lui a permis de faire bénéficier sa ville natale de nombreuses améliorations et en particulier de la reconstruction de l'hospice hôpital. Les électeurs de la Drôme devaient tout naturellement couronner une telle carrière en nommant Joseph Reynaud sénateur le 11 janvier 1920 en remplacement de M. Maurice Faure, décédé. Il fut réélu le 9 janvier 1921.

Inscrit au groupe de la gauche démocratique, il fit partie de la commission des affaires étrangères. A ce titre il fut, en 1921, rapporteur de deux projets de ratification de conventions franco-serbes. En outre, la même année, il devait intervenir dans les discussions de deux autres textes de conventions, l'un relatif à la navigation aérienne, l'autre aux clauses économiques du traité de Saint-Germain.

Cette oeuvre parlementaire fut rapidement et brutalement interrompue par sa mort le 6 janvier 1924 à l'âge de 78 ans.

Joseph Reynaud était officier de la Légion d'honneur depuis 1892.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Joseph REYNAUD, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 11 décembre 1845
Décédé le 6 janvier 1924
Profession
Fonctionnaire
Département
Drôme
  • Mis à jour le 23 septembre 2014