Allez au contenu, Allez à la navigation

ZAFIMAHOVA Norbert

Ancien sénateur de Madagascar

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 24 décembre 1948
  • Réélu le 18 mai 1952
  • Réélu le 8 juin 1958
  • Fin de mandat le 15 juillet 1959 (Cessation de mandat en application de l'ordonnance n°58-974 du 17 octobre 1958, relative au fonctionnement provisoire des pouvoirs publics)

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

ZAFIMAHOVA (Norbert)

Né le 13 juin 1913 à Farafangana (Madagascar)

Décédé le 9 avril 1974 à Farafangana (Madagascar)

Sénateur de Madagascar de 1948 à 1958

Norbert Zafimahova est né en 1913 à Farafangana situé en pays Antaifasy au sud-est de Madagascar.

A l'issue de sa scolarité dans la section administrative de l'école normale Le Myre de Vilers de Tananarive, il entre dans l'administration indigène.

Récemment nommé gouverneur de quatrième classe, il se porte candidat aux élections au deuxième collège pour le Conseil de la République le 24 décembre 1948. Il figure alors en deuxième position sur la liste du parti des déshérités de Madagascar (PADESM), à clientèle principalement côtière et catholique, qui est conduite par Félix Totolehibe. Avec 48 voix sur 61 suffrages exprimés, cette liste remporte les trois sièges à pourvoir et Norbert Zafimahova est proclamé élu au quotient.

A son arrivée à la Haute Assemblée, il rejoint le groupe des républicains indépendants, au sein duquel il siège en 1949 à l'intergroupe du Rassemblement du peuple français, et est nommé aux commissions du suffrage universel et des pensions.

Il est l'auteur d'un rapport au nom de la commission de la France d'outre-mer sur la proposition de résolution déposée par les sénateurs de la Grande-Ile, qu'il défend en séance publique le 30 mars 1950, en vue de venir en aide aux victimes du cyclone de Tamatave. Norbert Zafimahova participe également aux discussions portant sur les conditions de levée de l'immunité parlementaire (1949) et le développement et l'unification de l'enseignement à Madagascar (1950).

Aux élections sénatoriales du 18 mai 1952, il conduit la liste pour l'amélioration sociale et économique de Madagascar par la collaboration franco-malgache qui, avec 22 voix sur 96 suffrages exprimés, n'obtient qu'un seul des trois sièges à pourvoir.

Elu à la plus forte moyenne, il rejoint alors le groupe du parti républicain de la liberté avant de s'apparenter au groupe indépendant d'outre-mer et retrouve les commissions dont il était membre depuis 1949. Il est par la suite appelé à siéger aux commissions de la presse et du travail, de la France d'outre-mer et de la marine, de l'éducation nationale et de la défense nationale, des moyens de communication et de la famille ainsi qu'à la commission de coordination pour l'examen des problèmes intéressant les affaires d'Indochine. En 1956, ses collègues le nomment secrétaire du Conseil de la République.

Au cours de ce second mandat, il n'a recours à aucun des instruments de l'initiative et du contrôle parlementaire mais il intervient à plusieurs reprises dans les grandes discussions sur les territoires d'outre-mer et leurs répercussions dans la Grande-Ile. Nationaliste modéré et partisan de la loi-cadre, Norbert Zafimahova est porté en 1957, dans la province de Fianarantsoa, à la vice-présidence du conseil puis accède à la présidence de l'Assemblée représentative du territoire.

En juin 1958, il ne prend pas part aux votes des pleins pouvoirs et de la révision constitutionnelle mais est reconduit à son siège de sénateur par 36 voix sur 244 suffrages exprimés. Il retrouve alors au Conseil de la République le groupe indépendant d'outre-mer et du rassemblement démocratique africain et siège à la commission des affaires culturelles.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Norbert ZAFIMAHOVA,
Appartenance politique
Groupe des Indépendants d'Outre-Mer
Etat-civil
Né le 13 juin 1913
Décédé le 3 avril 1974
Profession
Gouverneur d'administration
Département
Madagascar