Allez au contenu, Allez à la navigation

ZELE Jacques

Ancien sénateur du Togo

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 18 mai 1952
  • Fin de mandat le 9 décembre 1958 (Cessation de mandat en application de l'ordonnance n°58-974 du 17 octobre 1958, relative au fonctionnement provisoire des pouvoirs publics)

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

ZELE (Jacques)

Né le 19 juin 1906 à Paris

Décédé le 7 septembre 1994 à L'Argentière-la-Bessée (Hautes-Alpes)

Sénateur du Togo de 1952 à 1958

De filiation inconnue, Jacques Zèle est né en 1906 à Paris. Il quitte l'école à l'âge de douze ans, à l'issue de son certificat d'études, puis il est placé comme commis dans une banque. Il effectue, de 1926 à 1928, son service militaire au Maroc dans l'infanterie coloniale. Rendu à la vie civile avec le grade de caporal, Jacques Zèle s'engage ensuite dans la marine. C'est au cours d'une escale à Dakar qu'il rencontre Marie Eychenne. Il l'épouse en 1935 puis part à Lomé pour travailler dans l'import-export comme agent-général au sein de l'entreprise éponyme de son beau-père. En 1949, affecté par la maladie de son aînée, il décide d'installer sa famille dans le midi de la France puis retourne au Togo poursuivre ses activités commerciales.

En 1950, Jacques Zèle est fait chevalier de la Légion d'honneur au titre de la France d'outre-mer ; il est également décoré du mérite commercial. Sa notoriété conduit naturellement le député Nicolas Grunitsky à l'investir tête de liste du PTP (Parti togolais du Progrès) aux élections au Conseil de la République, pour le collège désormais unique du Togo, le 18 mai 1952. Arrivée nettement en première position, cette liste remporte les deux sièges à pourvoir.

Inscrit aux groupes des indépendants d'outre-mer puis des indépendants d'outre-mer et du rassemblement démocratique africain, dont il sera élu président en 1955 et 1956, Jacques Zèle participe durant son mandat à la Haute Assemblée (1952-1958) aux travaux d'un grand nombre de commissions : celles des affaires économiques, de la France d'outre-mer, du suffrage universel, des moyens de communication, des affaires étrangères, de l'intérieur, de l'agriculture, de la défense nationale et de la marine. En 1954, il est élu juré suppléant à la Haute Cour de justice.

Dans sa question orale du 30 octobre 1952, il condamne l'information mensongère de troubles au Togo qui fut divulguée lors du passage de la mission onusienne et demande au président du conseil Antoine Pinay comment il entend lutter contre les tentatives de désagrégation de l'Union française. Enfin le 31 mars 1955, il intervient pour soutenir le projet de loi relatif aux institutions du Togo sous tutelle française mais déclare cependant : « Je regrette les engagements pris envers l'ONU. J'estime que la France n'a éventuellement à se justifier que devant ses égaux et ce n'est pas toujours le cas aux Nations-Unies. Par contre, je ne regrette pas les engagements pris devant les Togolais, car ils doivent faire que les populations togolaises, soucieuses de leur stabilité, soucieuses d'acquérir une véritable indépendance, recherchent celle-ci dans la communauté française, en se libérant de la tutelle des Nations Unies ». Jacques Zèle vote les 2 et 3 juin en faveur des pleins pouvoirs au gouvernement et de la révision constitutionnelle.

Il n'y a pas eu d'élections au Togo pour le Conseil de la République le 8 juin 1958, le territoire étant devenu en 1956 république autonome. Jacques Zèle reprend alors, pour un temps, ses activités professionnelles à Lomé avant de se fixer définitivement en France.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Jacques ZELE,
Appartenance politique
Groupe des Indépendants d'Outre-Mer
Etat-civil
Né le 19 juin 1906
Décédé le 7 septembre 1994
Profession
Directeur de société
Département
Togo