Allez au contenu, Allez à la navigation



 


Retour Sommaire Suite

II. PRÉSENTATION ET BILAN DU SYSTÈME ÉDUCATIF ACTUEL

Le système éducatif coréen est marqué par la tradition confucéenne qui en définit les finalités et lui donne une certaine rigidité. Il comporte diverses spécificités, dont certaines sont issues d'influences extérieures, notamment le système universitaire inspiré du modèle américain. Il s'inscrit dans le cadre géographique particulier de la Corée, avec les contraintes qui lui sont liées.

A. FINALITÉS ÉDUCATIVES

L'extrait ci-dessous de l'ancienne Charte du Ministère de l'Education donne une idée précise des finalités éducatives en Corée.

"... Afin de développer la capacité de création et l'esprit d'entreprise, nous devons poursuivre nos études, apprendre les techniques et exploiter nos ressources et nos talents, tout en ayant une bonne santé et un esprit sain. Nous donnons la priorité à l'intérêt commun et à l'ordre social, dans la continuité de la tradition d'entraide, fondée sur la confiance et la fraternité. Notre esprit créatif et nos contributions concourent à la prospérité du pays, elle-même à la base de la prospérité de chacun.

Nous devons remplir nos devoirs et assumer nos responsabilités pour préserver notre liberté et nos droits. Nous devons fortifier l'esprit national, pour contribuer de manière active au développement du pays... ".

A la différence du système occidental, en particulier français, où sont d'abord recherchés l'épanouissement individuel et la formation d'un esprit autonome et critique, le système coréen privilégie le sens de la collectivité. Dans la vie active comme au sein de la famille, les Coréens doivent toujours penser aux conséquences pour les autres de leurs choix et de leurs actes. Par exemple, les étudiants n'interrompent jamais les cours par des questions pour ne pas perturber l'attention de leurs camarades. L'individu doit être éduqué selon les normes sociales pour être au service du bien commun. La bonne intégration de chaque individu -responsable et coopératif- dans la société est considérée comme indispensable à la prospérité du pays.

Un autre but recherché par l'éducation est de favoriser le développement de personnalités équilibrées et harmonieuses, puisque les relations humaines sont fondées sur l'harmonie. Ainsi, savoir agir ou réagir de façon équilibrée est beaucoup plus important que d'avoir un esprit vif ou critique qui apparaît, au contraire, souvent comme un facteur de désordre. L'intelligence, pour les Coréens, ne repose pas uniquement sur de brillantes qualités intellectuelles ou des talents particuliers, mais principalement sur la sagesse et la lucidité, permettant à chacun de se situer au juste milieu, loin des extrêmes. Cette modération dans tous les domaines est une valeur fondamentale exigée depuis toujours.

Les finalités éducatives consistent donc à former des hommes modérés et responsables, qui s'intègrent entièrement dans la société, aptes par là-même à servir le pays pour son plus grand bien.

Retour Sommaire Suite