Allez au contenu, Allez à la navigation



Présentation de projets de partenariats public-privé régionaux et municipaux d'infrastructures urbaines

Katarzyna SOBOCINSKA, Ville de Poznañ, service de la Promotion des investissements


La municipalité de Poznañ souhaite réaliser de nombreux projets en partenariat avec des entreprises, dans le cadre de concessions. Ils portent sur des infrastructures de transports, des parkings, des équipements pour les sports et les loisirs, des logements sociaux, ainsi que sur des bâtiments à vocation culturelle et artistique. Pour certains projets, nous pouvons déjà publier les appels d'offres.

Dans le cadre d'un programme intitulé « Poznañ récupère l'énergie », la municipalité souhaite construire un ensemble d'installations destinées au traitement thermique des déchets résiduels. Le projet se décline en deux volets. D'une part, une installation pour l'élimination des objets encombrants sera construite en 2013, sur les terrains d'une ancienne centrale électrique. D'autre part, un incinérateur de déchets sera construit en 2015, à l'emplacement d'une décharge. Ultramoderne, il permettra de produire de l'énergie destinée au réseau d'électricité et de chauffage urbains.

Nous sommes sur le point de publier un avis pour la sélection du partenaire privé, qui aura lieu en début d'année prochaine. Cinq contrats sont prévus : ils portent sur l'investissement, l'exploitation des installations, la gestion déléguée, la promotion du projet et le système de formation. Le coût global s'élève à un milliard de zlotys, soit 250 millions d'euros. L'obtention de subventions européennes, destinées à couvrir 50 % du financement, est en cours.

Par ailleurs, dans le cadre de l'aménagement global de la ville, nous prévoyons la construction de plusieurs parkings à étages. L'un d'eux sera situé à proximité de la gare ferroviaire et de la gare de bus urbains et interurbains. Bâti sur trois niveaux, il comportera 500 places. Les installations annexes comprendront des locaux à usage commercial et des bureaux. L'appel d'offres sera lancé en début d'année prochaine.

Un parking est également prévu au centre-ville. Il doit permettre de se garer à proximité de nombreux bâtiments publics : le château, les universités, les grandes écoles, le centre culturel, les salles de concerts... La foire internationale de Poznañ se tient également dans cette zone. L'Académie de Musique, qui souhaite construire des bâtiments à usage scolaire, est un partenaire potentiel dans ce projet.

Un parking souterrain de 500 places a été construit sous la place des Libertés, en partenariat avec la société française Eiffage. Ce contrat de partenariat public-privé a été signé sur la base du Code civil, avant la mise en vigueur de la nouvelle loi.

Enfin, parmi d'autres projets, la municipalité va créer un parking aux abords de la place des Bernardins. La sélection du concessionnaire est en cours.

Michal Lakomski, Ville de Poznañ, Département de l'Immobilier


La rue Za Bramka, à Poznañ, est située derrière la porte de la ville. Le projet de rénovation de cette zone, jusqu'à la rue opposée, prévoit un nouveau complexe. Celui-ci comprendra un immeuble de services, doté d'un parking à étages de 400 places dont la construction est estimée à 2 millions d'euros. La rénovation de bâtiments à vocation résidentielle et commerciale, estimée à 7 millions d'euros, et la construction d'un immeuble de logements et de services, à hauteur de 4 millions d'euros, sont également au programme. La réalisation du complexe est prévue pour 2013-2014.

Moins avancé, le projet « Arena Park » a fait l'objet d'un concours architectural. Il porte sur le réaménagement de la halle de sports, d'une capacité d'accueil de 4 200 personnes, qui sert aussi de salle de spectacles. Cette halle est inscrite au patrimoine architectural de la ville, ce qui engendre certaines contraintes. Deux bâtiments de quinze étages seront destinés à des logements et des services. Une piscine couverte sera également construite, dont le toit incliné pourra servir de poste de luge. Cet ensemble sera réalisé en quatre ans, pour un budget estimé à 30 millions d'euros. Le meilleur projet a déjà été choisi. En revanche, nous n'avons pas encore sélectionné l'investisseur qui pourrait s'engager, s'il le souhaite, dans la globalité de la réalisation. Nous attendons avec intérêt les candidatures.