Allez au contenu, Allez à la navigation

La qualité de l'eau et l'assainissement en France (rapport)

18 mars 2003 : Qualité de l'eau et assainissement en France (rapport) ( rapport de l'opecst )

 

 

3. L'impact des réseaux unitaires sur l'efficacité des traitements des eaux usées

Les eaux pluviales constituent la principale source de pollution lorsqu'elles sont collectées dans un réseau unitaire et se trouvent mélangées avec les eaux usées. Ainsi, la charge en matières en suspension des eaux de ruissellement est cinq à dix fois supérieure à celle des eaux usées domestiques rejetées par temps sec après traitement dans les stations d'épuration.

Le fait de mêler eaux pluviales et eaux usées perturbe également beaucoup le fonctionnement des stations d'épuration. La quantité à traiter n'est pas seulement en cause, la composition des eaux est très différente, avec notamment les pics de matières en suspension et une faible proportion de matières organiques, diminuant l'efficacité des traitements biologiques, notamment la nitrification (transformation biologique de l'azote).

Origine des pollutions dans un réseau unitaire

 

Matières en suspension
(MES)

Demande biochimique en oxygène
(DBO)

Demande chimique en oxygène
(DCO)

Hydro-carbures

Plomb (données 1992)

Eaux de ruissellement

50 %

45%

25 %

50 %

65 %

Eaux usées

30 %

35 %

55 %

40 %

10 %

Dépôts en réseau (1)

20 %

20 %

20 %

10 %

25 %

(1) Dépôts remis en suspension avec la pluie
Source : Encyclopédie d'hydrologie urbaine - B. Chocat 1992

Vaut-il mieux promouvoir un réseau unitaire ou un réseau séparatif ? La solution dépend essentiellement de l'histoire des collectivités et des conditions locales (81(*)).

* (81) Annexe 81 - Les réseaux unitaires.