Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi autorisant la ratification de l'accord entre la République française et la République fédérale d'Allemagne relatif à la construction d'un pont ferroviaire sur le Rhin à Kehl

 

II. UN PONT ADAPTÉ AU PROLONGEMENT DE LA LIAISON GRANDE VITESSE (LGV) EST EUROPEENNE

Cette LGV a été séquencée en deux phases sur le territoire français. La première portait sur la construction d'une nouvelle ligne entre la Seine-et-Marne et la Moselle ; la deuxième, sur la poursuite de cette ligne jusqu'à Strasbourg.

La LGV Est-Européenne : première phase

Description des travaux

Distance
couverte

Date de mise en service

Coût

Construction d'une nouvelle ligne Vaire-sur-Marne (Seine-et-Marne) Baudrecourt (Moselle)


300 km


Juin 2007


3,5 milliards

De Paris vers l'Allemagne. Construction d'un pont ferroviaire sur le Rhin

 


2010

 

Les 300 km de ligne, de Vaires à Baudrecourt doivent être mis en service le 10 juin 2007. Ce tronçon sera parcouru à 320 km/h et permettra un gain de 1 h 30 sur le trajet entre Paris et Strasbourg, ramené à 2 h 20. Il devrait amener une augmentation de 4 millions de voyages par an sur l'ensemble des dessertes.

Cette ligne sera la plus rapide de France et d'Europe, et sera équipée du système de signalisation européen (ERTMS), commun à l'ensemble des pays de l'Union européenne. Elle est dite « inter opérable ». Elle sera parcourue par des trains rapides allemands (ICE) entre Paris, Saarebruck et Francfort, tandis que certains TGV poursuivront leur trajet jusqu'à Stuttgart et Munich. Des liaisons sont par ailleurs prévues vers le Luxembourg et la Suisse (Vers Bale et Zurich).

La LGV Est Européenne : deuxième phase

La seconde phase de la ligne à grande vitesse Est-européenne, comprend une ligne nouvelle à grande vitesse (320 km/h) entre Baudrecourt (Moselle) et Vendenheim (Bas-Rhin) sur 106 km, ainsi que les raccordements au réseau classique aux deux extrémités. Elle permettra un gain supplémentaire de 30 minutes, portant le temps de parcours à 1 h 50 sur le trajet Paris-Strasbourg. Cette ligne nouvelle améliorera les liaisons entre la France, le Luxembourg et l'Allemagne.

Cette seconde phase permettra de relier en 1 h 25 le Luxembourg et Strasbourg au sein de la liaison dite EuroCapRail (Bruxelles-Luxembourg-Strasbourg).

La ligne à grande vitesse Est-européenne s'insère dans l'axe Paris-Bratislava prioritaire pour l'Union européenne.

Description des travaux

Distance
couverte

Date de lancement
du projet

Coût

Prolongement de la ligne Baudrecourt-Strasbourg

106 km

D'Ici à 2010

1,7 milliards
(2005)

2ème phase, entre Baudrecourt et Strasbourg

Les travaux de la deuxième phase entre Baudrecourt et Vendenheim devraient être lancés d'ici à 2010.

Tracé de la LGV Est deuxième phase

Les prolongements vers l'Allemagne

Le programme de la première phase de la LGV Est Européenne inclut de premiers travaux de relèvement de vitesse entre Strasbourg et le pont de Kehl sur le sol français. Des contacts sont en cours avec l'Allemagne afin d'obtenir un relèvement de vitesse de Strasbourg à Appenweier en Allemagne, où la ligne rejoint l'axe à grande vitesse Bâle-Karlsruhe.

La reconstruction d'un nouveau pont franchissant le Rhin à Kehl facilitera ces travaux de relèvement. Le nouveau pont sera doté d'une double voie, et permettra des passages de trains jusqu'à 160 km/h. Les travaux doivent permettre une mise en service en 2010.

Le Pont de Kehl