Allez au contenu, Allez à la navigation



Les perspectives du retour au plein emploi

 

3. Deux objectifs contradictoires ?

Il peut sembler difficile de poursuivre en même temps les deux objectifs de réduction du chômage non inflationniste et de maintien d'une croissance riche en emplois.

En effet, une faible croissance de la productivité du travail est défavorable à la diminution du taux de chômage non inflationniste. Cela s'explique par le fait que le risque d'une croissance des salaires horaires réels supérieure à celle de la productivité horaire est alors accru.

Ainsi, l'objectif d'un taux de chômage de 5 % en l'an 2010 risquerait de ne pas être atteint par une croissance riche en emplois.