Allez au contenu, Allez à la navigation



La France et la gestion des crises africaines :quels changements possibles ?

 

4. Des atouts pour l'avenir

En intervenant au Darfour, l'Union africaine s'est donné pour objectif de contribuer à gérer la crise la plus aigue et la plus complexe de celles qui affectent aujourd'hui le continent africain.

Son action opérationnelle ne peut être évaluée à l'aune de cette seule crise, dans laquelle elle s'est par ailleurs impliquée très rapidement.

Sur le plan politique, l'Union africaine s'est affirmée, en dépit des difficultés, comme une organisation légitime et crédible et comme un partenaire, pour les autres organisations internationales. Elle s'impose comme un lieu de  « production de légitimité » indispensable à l'appropriation par les Africains de la gestion des affaires du continent.

L'articulation de son action avec celle des organisations sous-régionales, dont l'intégration est parfois plus avancée, reste à préciser : elle devra adopter une démarche pragmatique soit en contribuant à leur structuration soit en respectant leur marge de manoeuvre, tant ces organisations sous-régionales sont diverses.