Allez au contenu, Allez à la navigation



Flotte aérienne de la sécurité civile

 

B. LA FLOTTE D'HÉLICOPTÈRES : UNE FORCE D'APPOINT DANS LA LUTTE CONTRE LES FEUX

Les hélicoptères et les moyens de maintenance et de soutien sont rassemblés dans le groupement hélicoptères (GH), entité de fait faisant partie intégrante, au sein du GMA, de l'administration centrale du ministère de l'intérieur. Les moyens opérationnels sont à disposition des préfets de département pour emploi.

Dédiée aux opérations de secours aux personnes, la flotte d'hélicoptères peut également recevoir des missions d'assistance technique au profit des administrations, ou dans le cadre de la lutte contre les feux de forêts ou certaines pollutions, ainsi que des missions de police.

1. Les 40 hélicoptères de la flotte

Assez homogène et largement modernisée, la flotte est composée, depuis la perte récente d'un EC 145, de 40 appareils dont 30 EC 145 (acquis pour un peu plus de 150 millions d'euros auprès d'Eurocopter Deutschland sur un marché commun avec la DGGN, livrés entre 2002 et 2005), 6 Alouette III et 3 Ecureuils.

Les principales caractéristiques de l'EC 145

L'EC 145 est un appareil bi-moteur, plus rapide et plus puissant que les Alouette III et Dauphin qu'il a remplacés. Il emporte 8 passagers et deux membres d'équipage, ou 500 kg de fret.

L'EC 145 peut franchir 500 km, à une vitesse maximale de 220 km/h.

Si son action n'est que marginale dans la lutte contre les incendies, il assure cependant les missions de secours aux personnes et les opérations de police et de liaison.

Suite à un dramatique accident dans le cirque de Gavarnie le 5 juin 2006, la flotte est passée de 31 à 30 appareils.

Son constructeur, Eurocopter, vient d'enregistrer pour cet appareil une commande de plus de 3 milliards de dollars de la part de l'armée américaine.

Hélicoptère EC 145

Source : SénatChaque année, les hélicoptères de la sécurité civile, mis en oeuvre par 230 pilotes et mécaniciens opérateurs de bord, portent secours à 10.000 personnes.

2. L'activité des hélicoptères : 18.000 heures par an

La flotte d'hélicoptères est répartie sur le territoire métropolitain entre 21 bases, et une base outre mer (Guadeloupe). L'activité aérienne se situe autour de 18.000 heures pour le parc hélicoptère.

Néanmoins les missions principales de la DDSC étant liées directement aux aléas météorologiques et aux catastrophes naturelles imprévisibles, cette activité peut fluctuer de manière significative sans préavis. La tendance est à l'accroissement du nombre des missions et l'augmentation du nombre d'heures de vol enregistrées est nette depuis 2003.