Allez au contenu, Allez à la navigation



Flotte aérienne de la sécurité civile

 

D. LES DISPOSITIFS ETRANGERS

En Europe de nombreux pays possèdent une flotte de bombardiers d'eau (avions et hélicoptères). La plupart de ces pays utilisent leur flotte dans le cadre des armées : Grèce, Espagne, Portugal et Croatie. Ce n'est plus le cas en Italie à l'instar, de la France.

1. Le modèle italien

La protection civile italienne possède une flotte de 16 Canadair CL 415, dont la mise en oeuvre et la maintenance est confiée par contrat à une société privée, la SoREM. Pendant la saison des feux, elle loue des hélicoptères bombardiers d'eau à des exploitants privés, en particulier en Sicile. En cas d'urgence opérationnelle, elle peut faire appel à des moyens militaires en renfort.

La SoREM exploite les Canadair de la protection civile avec ses propres pilotes (60 % à l'année et 40 % en renfort l'été pendant la saison feu). Elle possède aussi ses propres avions, d'anciens Canadair CL 215, récemment remis en service. Elle loue ces avions au Portugal ou en Turquie pour la saison des feux.

2. Le modèle canadien

La société CONNAIR, possède une flotte d'une cinquantaine de bombardiers d'eau au Canada, qu'elle loue pour la saison feu aux différentes Provinces.

Cette activité est très concurrentielle en Amérique du Nord et impose aux sociétés un contrôle important des coûts : les avions utilisés sont très majoritairement des avions terrestres et non pas amphibies, souvent anciens, beaucoup moins chers à acquérir comme à entretenir. En particulier aucun Canadair CL 415, jugé trop cher à l'achat, trop sophistiqué pour l'usage qui en est fait et trop cher à maintenir, n'est utilisé. Les avions terrestres peuvent être utilisés, en dehors des saisons feu, à d'autres fins que le bombardement d'eau (surveillance, liaison...). Les pilotes sont employés pendant la saison des feux uniquement, avec un ratio de pilote par avion largement inférieur à 2.

3. Comparaison avec l'Espagne et la Grèce

Le tableau présenté ci-après est surtout indicatif. En effet, la comparaison des moyens avec les résultats entres ces pays est rendue aléatoire par les différences de physionomie et de météorologie des zones d'intervention. Il convient également de rappeler que ces deux pays font partie de ceux qui utilisent leur flotte dans le cadre des armées.

 

FRANCE

ESPAGNE

GRÈCE

Aéronefs mis en oeuvre par l'Etat

24

35

53 (1)

Capacité de largage instantanée

124,8 tonnes

200 tonnes

200 tonnes

Superficie sensible au feu

6,6 millions d'hectares (2)

26 millions d'hectares

6 millions d'hectares

Surface moyenne brûlée sur les 5 dernières années

30 000 hectares

120 000 hectares

5 000 hectares

Environ 40 % des appareils de la flotte sont de capacité réduite (moins de 2 tonnes).

2 Départements méditerranéens (4,6 millions d'hectares) et départements aquitains (2 millions d'hectares).

Source : document transmis par la DDSC