Allez au contenu, Allez à la navigation



Services à la personne : bilan et prospective

30 juin 2010 : Services à la personne : bilan et prospective ( rapport d'information )

LES ÉVOLUTIONS DÉMOGRAPHIQUES ET LEURS CONSÉQUENCES SUR LES BESOINS DES MÉNAGES

I. HYPOTHÈSES D'ÉVOLUTION DE LA POPULATION EN FRANCE MÉTROPOLITAINE

En 2006, l'INSEE a défini deux scénarios de croissance démographique à horizon 2050.

Le scénario tendanciel de l'INSEE s'appuie sur les hypothèses suivantes :

4 Une hausse de l'âge moyen à la maternité jusqu'à 30 ans en 2010 ;

4 1,9 enfant par femme sur toute la période projetée (niveau moyen des années 2000-2005);

4 Un solde migratoire de + 100 000 personnes par an, niveau moyen des années 2004-2005, réparti également entre hommes et femmes, selon la structure par âge observée entre 2000 et 2003 ;

4 Une mortalité en baisse, sur la tendance des 15 dernières années (1988 à 2002); les écarts d'espérance de vie à la naissance entre femmes et hommes se réduisent de 7,1 ans en 2005 à 5,2 ans en 2050 :

o L'hypothèse conduit à une espérance de vie à la naissance de 89 ans pour les femmes en 2050.

Le scénario «hypothèse haute fécondité » suppose :

4 2,1 enfants par femme en 2010, puis stabilité (seuil correspondant au renouvellement des générations) ; évolution de l'âge moyen à la maternité identique au scénario central ;

4 Un solde migratoire identique à celui du scénario central ;

4 Un taux de mortalité identique à celle du scénario central.

Dans la réalité, cependant, l'indicateur conjoncturel de fécondité est, depuis 2006, proche d'une moyenne de 2 enfants par femme, ce qui aboutit, en 2008, à une population supérieure de 400 000 habitants à celle projetée à l'origine dans le scénario central de l'INSEE.

Evolution de l'indicateur conjoncturel de fécondité

Source : INSEE, BIPE

Evolution de la population de 1990 à 2009 et projections à l'horizon 2030 (en millions)

Quel que soit le scénario, la part des 65 ans et plus augmente sensiblement à l'horizon 2030.

Population totale et répartition par groupe d'âge au 1er janvier

 

2005

2030

Scénario central

2030

Scénario

« fécondité haute « 

Population (millions)

60,7

67,2

68,9

 

Moins de 20 ans (%)

24,9

22,6

24,3

20 à 59 ans (%)

54,3

48,1

47,1

60 à 64 ans (%)

4,4

6,1

5,9

65 ans ou plus (%)

16,4

23,5

22,7

 

Solde naturel (milliers / an)

244

111

197

Solde migratoire (milliers / an)

95

100

100

Source : INSEE, situation démographique et projections de population 2005-2050 - Insee Résultats N°57 Société - Septembre 2006

Par conséquent, la population actuelle est déjà supérieure à celle prévue par l'INSEE il y a quelques années. Cela nous conduit à définir un scénario « intermédiaire » aux deux scénarios tendanciels de l'INSEE, défini comme suit :

4 Une hausse de l'âge moyen à la maternité jusqu'à 30 ans en 2010, conformément à l'hypothèse faite par l'INSEE ;

4 2 enfants par femme sur toute la période projetée (niveau moyen des années 2000-2005);

4 Un solde migratoire de + 100 000 personnes par an ;

4 Une mortalité correspondant au scénario tendanciel de l'INSEE.

Ce scénario conduit à une hausse de la population totale de 62,4 millions en 2010, à 65,5 millions en 2020 et 68,1 millions en 2030, et à la quasi stabilisation du nombre de personnes en âge de travailler (15-64 ans) à horizon 2030.