Allez au contenu, Allez à la navigation



Au service d'une politique nationale du patrimoine : le rôle incontournable du Centre des monuments nationaux

30 juin 2010 : Au service d'une politique nationale du patrimoine : le rôle incontournable du Centre des monuments nationaux ( rapport d'information )
Les acteurs du patrimoine en Inde

· ASI (Archaeological Survey of India)

L'ASI (1861), placé sous la tutelle du ministère de la culture, a été la première organisation chargée d'effectuer des recherches archéologiques et de préserver le patrimoine national. Sa mission principale consiste en la conduite de fouilles archéologiques et en l'entretien des monuments anciens, des sites archéologiques ainsi que des ruines d'importance nationale, de la préhistoire à la période coloniale.

· NMMA (National Mission on Monuments and Antiquities)

La Mission nationale sur les Monuments et les Antiquités (2007-2012) est chargée d'établir un registre national sur le patrimoine construit, les sites et la richesse des antiquités afin d'assurer une meilleure gestion des ressources culturelles - notamment à travers le développement de synergies entre les différents acteurs concernés par la protection du patrimoine - ainsi qu'une sensibilisation du public à la préservation du patrimoine.

· INTACH (Indian National Trust for Art and Cultural Heritage)

L'INTACH (1984) s'est donnée pour mission essentielle d'assurer la préservation des monuments non encore classés et sans protection revêtant une importance culturelle capitale. En outre, la protection assurée par l'organisation s'étend non seulement au patrimoine tangible mais également au patrimoine intangible.

· NCF (National Cultural Fund)

Issu d'une initiative gouvernementale, le NCF (1996) a pour principal objectif de mobiliser des ressources budgétaires supplémentaires de la part du gouvernement, des agences non gouvernementales, des institutions privées et des particuliers à des fins de restauration, de conservation et de développement du patrimoine culturel et naturel de l'Inde.

· Conventions internationales

Dans le cadre de sa coopération avec l'UNESCO, l'Inde a entrepris un travail important de sauvegarde et de conservation du patrimoine culturel. Elle possède 22 sites culturels et 5 sites naturels inscrits sur la liste du patrimoine mondial. A titre d'exemple, le projet UNESCO/ECOSS promeut la participation de la communauté pour développer le tourisme dans la région de l'Asie centrale/Himalayenne en aidant à générer des emplois pour les personnes locales. La Commission Nationale Indienne pour la coopération avec l'UNESCO contribue également activement à la politique de protection du patrimoine.