Allez au contenu, Allez à la navigation

Le tourisme, un atout formidable pour la France

29 juin 2011 : Le tourisme, un atout formidable pour la France ( rapport d'information )

D. SUSCITER LA DIVERSIFICATION ET LA RÉNOVATION DE L'OFFRE TOURISTIQUE

1. « Loire Valley » : un laboratoire test de la création d'une nouvelle destination France à l'international

Comme cela a été mis en exergue plus haut, à la différence d'autres pays où l'offre touristique est géographiquement bien répartie, la France se caractérise par une excessive concentration de son offre touristique internationale, avec un quasi monopole de Paris et de la Côte d'Azur, et secondairement des Grandes Alpes. Dans un objectif de rééquilibrage de la fréquentation touristique sur le territoire, la DGCIS et Atout France ont défini sept axes stratégiques de développement de l'offre touristique française :

- constituer des destinations internes « patrimoine et culture » comme le Val de Loire,

- construire une politique de tourisme d'itinéraire,

- structurer une politique de tourisme urbain hors Paris,

- formater une politique du tourisme de croisière maritime,

- formater une politique de tourisme de plaisance,

- développer une stratégie de communication et de promotion de la destination France,

- développer le tourisme d'affaires à Paris et en Ile-de-France.

Parmi ces projets figure la création d'une nouvelle destination de notoriété mondiale : le Val de Loire ou « Loire valley » à l'étranger. Le Val de Loire bénéficie depuis l'an 2000 d'une reconnaissance par l'UNESCO en tant que « paysage culturel vivant ». Mais le périmètre de cette destination

« Loire Valley » est appelé à s'étendre vers l'Ouest, jusqu'à l'Atlantique. Les atouts de la région ainsi définie sont nombreux : la qualité des infrastructures de transport et leur connexion avec Paris, la diversité de l'offre d'hébergement marchand, le large éventail d'activités et de sites culturels, de loisirs de plein air et de produits de caractère.

L'objectif est de renforcer le tourisme international à fort pouvoir d'achat en dehors de l'Ile-de-France, en lui proposant une offre touristique à forte valeur ajoutée, qui aille au-delà de l'image traditionnelle du Val de Loire jusqu'à présent axée sur les châteaux et les vignobles.

Premier axe stratégique défini par la DGCIS : constituer des destinations internes

« patrimoine et culture » comme le Val de Loire

Cet axe s'enracine dans la prise en compte de deux éléments : répondre à la demande touristique de recherche d'une expérience propre à une identité française et faire émerger des destinations régionales pour contrebalancer le monopole Paris / Riviera - et secondairement des Grandes Alpes - en matière de visibilité internationale.

Il est donc proposé de construire dans le cadre d'une expérience pilote une

« destination » infra nationale sur un territoire doté d'un certain nombre d'atouts incontestables : le Val de Loire (« Loire Valley »).

Outre la concentration d'intérêts touristiques (châteaux, patrimoines, vins, fleuve, gastronomie, botanique) reconnue par le classement d'une partie de cet espace au patrimoine mondial de l'Unesco, plusieurs initiatives ont été lancées localement qui peuvent préfigurer la démarche : Mission Loire, charte d'excellence des grands sites patrimoniaux, « plan Loire grandeur nature », tourisme économique (Cosmetic Valley), tourisme « événementiel » (festival de la Loire à Orléans)...

L'action de l'Etat sera d'agir comme fédérateur des acteurs publics et privés pour faire émerger une marque de cette destination support d'une offre coordonnée permettant des commercialiser la zone comme lieu de séjour.

La démarche suppose la mise en place d'un chef de projet interministériel sur le modèle de celui existant pour Disneyland Paris, rattaché fonctionnellement au préfet coordinateur pilote de la région Centre (Direccte), mais doté de compétences interrégionales.

Source : DGCIS

Ainsi, à partir d'une destination essentiellement culturelle et patrimoniales (130 châteaux ouverts au public), il est possible de décliner toute la gamme des filières qui font la richesse de notre pays.

L'action de l'Etat, et de son opérateur Atout France, telle qu'elle a été présentée à vos rapporteurs, consistera à coordonner et fédérer les acteurs institutionnels et les structures privées du tourisme dans les six départements et les deux régions concernés (Centre et Pays-de-la-Loire). Sur le modèle de ce qui a été fait pour EuroDisney, un chef coordonnateur de projet pourrait être placé auprès du Gouvernement et au service des autorités locales concernées.

« Loire Valley » constituerait un laboratoire test pour la création d'une nouvelle destination France à l'international grâce aux atouts et aux actions suivantes :

- le périmètre exceptionnellement attractif, proche de Paris et de sa région (reconnue par l'Unesco) ;

- la mise en oeuvre de partenariats (Etat, Régions et collectivités territoriales, opérateurs locaux publics et privés) destinés à coordonner, fédérer et développer la mise en réseau des acteurs institutionnels et des structures privées du tourisme ;

- la fédération d'une offre privilégiant visites et séjours à haute valeur ajoutée impliquant de nouvelles infrastructures d'hébergement et d'animation ;

- la désignation d'un chef coordonnateur de projet relevant de l'Etat et au service des autorités locales concernées par le périmètre d'action, pour fédérer les acteurs sur une «feuille de route» commune.

Au titre du suivi des recommandations formulées par le présent rapport, vos rapporteurs ont d'ores et déjà prévus d'organiser avec les parlementaires, les élus concernés et l'administration, une réunion de travail au Sénat pour enclencher la dynamique de partenariat.