Allez au contenu, Allez à la navigation

Le tourisme, un atout formidable pour la France

29 juin 2011 : Le tourisme, un atout formidable pour la France ( rapport d'information )

B. LA « DESTINATION FRANCE » : UN RANG MONDIAL À CONFORTER

1. La France, première destination touristique mondiale

Avec quelque 76,8 millions de touristes en 2009, la France demeure la première destination touristique mondiale, devant les Etats-Unis (54,9 millions), l'Espagne (52,2 millions) et la Chine (50,9 millions), qui a récemment dépassé l'Italie (43,2 millions).

Ce rang enviable s'explique, tout d'abord, par l'ancienneté de la spécialisation touristique de la France, qui remonte à la naissance même de cette activité au XIXème siècle. De ce fait, notre pays, et plus spécialement Paris, s'impose comme l'un des must des destinations touristiques mondiales. Les équipements et les produits touristiques français sont particulièrement abondants et diversifiés, peu de pays pouvant offrir une telle palette de destinations.

Il s'explique, également, par la situation centrale de la France en Europe occidentale, qui génère un tourisme de transit : une part non négligeable des touristes internationaux enregistrés dans les statistiques de fréquentation ne fait que traverser le territoire français pour aller séjourner plus longuement dans un pays européen limitrophe.

2. Un risque d'érosion de cet avantage acquis

Toutefois, et vos rapporteurs souhaitent insister sur ce point, la France ne saurait se reposer sur ses lauriers de première destination touristique mondiale. D'ores et déjà, la part relative de notre pays dans le total mondial des arrivées de touristes internationaux tend à se réduire : elle est passée de 9,5 % en 2005 à 8,4 % en 2009.

Evolution des arrivées de touristes internationaux

(en milliers d'arrivées de touristes)

 

2005

2006

2007

2008

2009

France

75 908

78 900

81 900

79 300

74 200

% dans le monde

9,5

9,3

9,1

8,6

8,4

% en Europe

17,3

17,1

16,9

16,3

16,1

Espagne

55 916

58 190

58 666

57 192

52 231

% dans le monde

7,0

6,9

6,5

6,2

5,9

% en Europe

12,8

12,6

12

11,7

11,4

Italie

36 513

41 058

43 654

42 734

43 200

% dans le monde

4,5

4,8

4,8

4,5

4,9

% en Europe

8,3

8,9

9,0

8,8

9,4

Etats-Unis

49 206

50 977

56 000

57 900

54 900

% dans le monde

6,1

6,0

6,2

6,3

6,2

Source : Organisation mondiale du tourisme

On pourrait considérer cette tendance comme une conséquence logique du développement de l'offre touristique mondiale et de la multiplication des nouvelles destinations. Mais un pays voisin et similaire dans son offre touristique tel que l'Italie a réussi, dans le même temps, à porter sa part relative de 4,5 % en 2005 à 4,9 % en 2009.

Bien plus, en l'absence d'une politique du tourisme réellement dynamique, les avantages acquis de la France risquent de se transformer en handicaps. Ainsi, l'ancienneté des infrastructures touristiques françaises, faute d'un effort d'investissement suffisant, au lieu d'être perçue comme un gage de qualité traditionnelle, pourrait finir par être assimilée à de la simple vétusté, comparée aux équipements flambants neufs dont se dotent les nouveaux pays touristiques.

De même, la diversité de l'offre touristique française, faute d'une politique de promotion bien ajustée, pourrait aboutir à une image internationale quelque peu brouillée, comparée aux nouvelles destinations touristiques, qui sont en général spécialisées autour de quelques produits bien identifiés.