Allez au contenu, Allez à la navigation

L'Afrique est notre avenir

29 octobre 2013 : L'Afrique est notre avenir ( rapport d'information )
3. Une amélioration de la situation sociale

Le continent africain n'est pas passé de l'ombre à la lumière. Comme nous le verrons, des poches de sous-développement et de conflits se perpétuent.

Si l'Afrique s'éveille pour une partie de la classe moyenne africaine occidentalisée, on ne peut oublier qu'une partie des populations restent plongées dans l'incertitude et la pauvreté.

Les taux de croissance affichés ne sont pas des illusions, ils sont en revanche à prendre à leur juste mesure.

Premièrement, l'Afrique part de loin. Il y a quinze ans, quand a débuté la phase actuelle, le PIB de l'Afrique équivalait à celui de la Belgique ; aujourd'hui il est comparable à celui de la France. « La vraie question qu'il faut avoir à l'esprit c'est que, sur la dynamique actuelle, il pourrait être au niveau de la Chine dans vingt ans » nous a dit Jean-Michel Severino.

Mais, actuellement, son poids dans le PIB mondial ne dépasse pas 4 %, contre 6 % pour l'Inde, 15 % pour la Chine ou 9 % pour l'Amérique latine et les Caraïbes.

Deuxièmement, le rythme actuel de la croissance doit être comparé à celui de la population. Sur dix ans, le taux de croissance par habitant en Afrique subsaharienne n'est que de 2 % en raison du fort taux de croissance de la population. Ailleurs, en Chine, dont la population du continent est comparable en nombre sur la même période, ce taux de croissance moyen est de 10 %.

Il reste que le continent a pris le tournant de la croissance grâce à une évolution structurelle de ses économies. C'est là la nouveauté. Un retour dans le temps permet de mesurer les progrès que connaît la région, car les parcours des émergents montrent combien il est important de s'intéresser aux dynamiques au-delà des images figées.

Même à ce niveau, la croissance africaine et les politiques publiques mises en place ont permis d'améliorer la situation sociale de ces pays.

Les données indiquent que la pauvreté a reculé dans certains pays africains. Ainsi l'Éthiopie, qui a enregistré pendant les huit années allant de 2000 à 2010 une croissance très élevée a connu une réduction spectaculaire de la pauvreté ; la proportion de la population vivant avec moins de 1,25 dollar par jour a baissé, passant de 55,6 % en 2000 à 39 % en 2005 (Banque mondiale, 2010). Au Mozambique, la croissance a atteint 7,5 % par an pendant 15 ans, faisant plus que doubler le revenu réel moyen (même si le taux de pauvreté stagnait à 55 % en 2010, contre 69 % en 1997).

Au Mali, l'économie a progressé annuellement de 5,5 % depuis le milieu des années 90 : la pauvreté a diminué d'un tiers et le taux d'achèvement de l'école primaire a doublé. Au Cap-Vert, avec une croissance atteignant en moyenne 6 % par an pendant près de deux décennies, le taux de pauvreté est passé de 40 % à 20 %. Au Burkina Faso, le taux d'achèvement de l'école primaire est passé de 24% en 2001 à 54 % aujourd'hui, soit un processus de scolarisation plus rapide que celui que les États-Unis ont pu faire au XIXe siècle.

Le tableau suivant illustre les progrès effectués dans les pays en développement en général, y compris les émergents, et en Afrique subsaharienne de 1990 à 2010. Ils sont considérables. Mais, en même temps, il permet de mesurer le retard de l'Afrique subsaharienne sur de nombreux sujets.

Bilan des objectifs du millénaire pour le développement, Afrique subsaharienne.

Taux net de scolarisation dans le primaire

Pays en développement

Afrique subsaharienne

Référence 1990

82%

58%

Situation 2011/2009

89%

76%

Objectifs 2015

100%

100%

 

Indice de parité des sexes pour le taux brut d'inscription dans l'enseignement primaire

Pays en développement

Afrique subsaharienne

Référence 1990/1999

87

85

Situation 2011/2009

97

92

Objectifs 2015

100

100

 

Taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans pour 1000 naissances vivantes

Pays en développement

Afrique subsaharienne

Référence 1990

89

180

Situation 2011/2009

60

129

Objectif 2015

33

60

 

Taux de mortalité des mères pour 100 000 naissances

Pays en développement

Afrique subsaharienne

Référence 1990

480

870

Situation 2011/2008

440

640

Objectif 2015

120

217

 

Taux d'incidence du VIH (nombre de nouvelles infections au VIH par an pour 100 personnes âgées de 15 à 49 ans)

Pays en développement

Afrique subsaharienne

Référence 1990/2001

0.3%

0.57%

Situation 2009

0.8%

0.49%

Objectif 2015

Inverser la tendance

Inverser la tendance

 

Pourcentage de la population utilisant des infrastructures d'assainissement améliorées

Pays en développement

Afrique subsaharienne

Référence 1990 

42%

28%

Situation 2008/2010

53%

31%

Objectif 2015

71%

64%