Allez au contenu, Allez à la navigation

Pêches maritimes : comment concilier exploitation et préservation des ressources halieutiques ?

5 mai 2014 : Pêches maritimes : comment concilier exploitation et préservation des ressources halieutiques ? ( rapport de l'opecst )

GLOSSAIRE

AEP

Approche écosystémique des pêches

AFH

Association française des chercheurs en halieutique

Arts dormants

Engins de pêche immobiles, passifs (par ex : casiers, palangres...) par opposition aux arts traînants

Arts traînants

Engins de pêche mobiles, actifs (par ex : chalut, senne...) par opposition aux arts dormants

BRMD (ou BMSY)

Biomasse de reproducteurs autour de laquelle un stock fluctue lorsque la mortalité par pêche est égale à FRMD

CIEM

Conseil international pour l'exploration de la mer, ou, en anglais, ICES

Organisme inter-gouvernemental siégeant à Copenhague. Créé en 1902, il coordonne la recherche sur les ressources et l'environnement marins dans l'Atlantique nord-est.

CNPMEM

Comité national des pêches maritimes et des élevages marins

CNRS

Centre national de la recherche scientifique

CSTEP

Conseil scientifique, technique et économique de la pêche

Comité permanent institué auprès de la Commission européenne, qui assiste celle-ci dans la mise en oeuvre de la politique commune de la pêche (PCP).

DCSMM

Directive-cadre stratégie pour le milieu marin 2008/56/CE du 17 juin 2008

Espèces pélagiques/ démersales/ benthiques

(source : IFREMER)

Un poisson est appelé pélagique lorsqu'il vit dans les eaux proches de la surface ou entre la surface et le fond. Le hareng, la sardine, l'anchois, le maquereau, le thon... sont des poissons pélagiques.

Les espèces démersales vivent au-dessus du fond. Ces espèces sont très mobiles mais très dépendantes du fond d'où elles tirent leur nourriture. Parmi elles on trouve la dorade, le merlu, le merlan, la morue...

Les organismes benthiques sont des animaux ou des végétaux qui vivent fixés au sol ou qui se déplacent en rasant le fond. Ils trouvent leur nourriture dans le sédiment et en dépendent donc pour leur subsistance. Beaucoup de poissons benthiques sont aplatis, soit sur le ventre comme la raie et la baudroie, soit sur le flanc comme la sole.

FAO

Food and Agriculture Organisation of the United Nations (Organisation des Nations-Unies pour l'alimentation et l'agriculture)

FEAMP

Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche

GIEC

Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat, ou, en anglais, IPCC

F

Mortalité par pêche (Fishing mortality)

FRMD (ou FMSY)

Mortalité par pêche (F) au niveau du Rendement maximal durable (RMD).

ICCAT

International Commission for the Conservation of Atlantic Tunas (Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique)

ICES

International Council for the Exploration of the Sea, ou, en français, CIEM

IFREMER

Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer

INRA

Institut national de la recherche agronomique

INSERM

Institut national de la santé et de la recherche médicale

IPBES

Intergovernmental Platform on Biodiversity and Ecosystem Services (plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques)

IPCC

Intergovernmental Panel on Climate Change, ou, en français, GIEC

IRD

Institut de recherche pour le développement

IUU

Illegal, unreported and unregulated fishing (pêche illégale)

JOUE

Journal Officiel de l'Union européenne

LIFE

Low impact Fishermen of Europe (organisation de pêcheurs pratiquant une pêche à faible impact environnemental en Europe)

MarBEF

Marine Biodiversity and Ecosystem Functioning EU Network of Excellence (Réseau d'excellence de l'Union européenne sur la biodiversité marine et le fonctionnement des écosystèmes).

MEY

Maximum economic yield (rendement économique maximum)

MSY

Maximum sustainable yield ou, en français, RMD

Navires de pêche (types)

(source : IFREMER)

(ici classés du plus courant au moins courant dans la flotte de pêche métropolitaine française)

Un chalutier est un bateau armé pour la pêche au chalut, filet en forme de poche traîné au fond de l'eau ou près de la surface par un ou deux navire(s).

Le fileyeur est un bateau de pêche qui utilise plusieurs types de filets qu'il dépose sur le fond (filet calé) ou bien laisse aller à la dérive (filet dérivant) puis qu'il revient relever plus tard.

Le dragueur est un bateau qui utilise une drague, essentiellement pour la pêche aux coquillages.

Les caseyeurs sont caractérisés par une large surface de pont permettant d'accueillir des casiers.

Les ligneurs sont des navires qui utilisent différents engins de pêche : lignes à main, lignes de traîne, cannes, palangres. Les palangriers sont des ligneurs généralement de taille plus importante qui peuvent mettre à l'eau de très longues lignes garnies de plusieurs milliers d'hameçons.

Un senneur est un navire de pêche conçu pour la pêche à la senne qui est un filet rectangulaire utilisé en surface pour encercler des bancs de poissons. Les bolincheurs utilisent une sorte de petite senne appelée la bolinche.

ONG

Organisation non gouvernementale

OP

Organisation de producteurs

PCP

Politique commune de la pêche

PMI

Politique maritime intégrée

RMD

Rendement maximal durable, ou, en anglais, MSY

ie La plus grande quantité de biomasse que l'on peut extraire en moyenne et à long terme d'un stock halieutique dans les conditions environnementales existantes sans affecter le processus de reproduction.

SCAPECHE

Société Centrale des Armements Mousquetaires à la Pêche

Sea ranching

Aquaculture extensive de repeuplement, consistant à produire des juvéniles en élevage, puis à les relâcher dans l'océan en tirant parti du fait qu'ils reviendront sur leur lieu de naissance après avoir migré.

SIH

Système d'informations halieutiques

Sommet de Johannesburg

Sommet mondial sur le développement durable (2002), dans le cadre de l'Organisation des Nations-Unies.

TAC

Taux admissibles de capture

ie Limites de captures fixées par le Conseil européen pour la plupart des stocks commerciaux de poissons. Ils sont répartis entre les pays de l'Union européenne sous la forme de quotas nationaux.

UPMC

Université Pierre et Marie Curie