Allez au contenu, Allez à la navigation

CHAUMONTEL Louis

Ancien sénateur de la Haute-Savoie

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 30 janvier 1876
  • Réélu le 8 janvier 1882
  • Réélu le 4 janvier 1891
  • Fin de mandat le 14 octobre 1892 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

1876 , 1877 , 1878 , 1879 , 1880 , 1881 , 1882 , 1883 , 1884 , 1885 , 1886 , 1887 , 1888 , 1889 , 1890 , 1891 , 1892

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)
1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

avant 1889

CHAUMONTEL (LOUIS-FRANÇOIS), membre du Sénat, né à Annecy (Haute-Savoie), le 2 octobre 1828, étudia le droit, se fit recevoir avocat, et, après avoir exercé cette profession dans sa ville natale, devint maire d'Annecy et conseiller général de ce canton (Nord). Républicain modéré, il fut destitué de ses fonctions municipales après le 24 mai 1873, mais rétabli par M. Buffet. Il débuta dans les assemblées parlementaires le 30 janvier 1876, ayant été élu, par 220 voix, sénateur de la Haute-Savoie, en même temps que M. Chardon; tous deux prirent place à gauche. M. Chaumontel se prononça contre le gouvernement du Seize-Mai et contre la dissolution de la Chambre des députés demandée par le ministère de Broglie-Fourtou; puis, il soutint les ministères Dufaure et Ferry, vota l'article 7, les lois sur l'enseignement, l'application des décrets aux congrégations, et fut réélu le 8 janvier 1882, par 382 voix. Il donna son suffrage à la formule nouvelle du serment judiciaire, à la réforme de la magistrature, au rétablissement du divorce, à l'expulsion des princes; dans la dernière session, il a voté pour le rétablissement du scrutin d'arrondissement (13 février 1889), pour la procédure à suivre devant le Sénat pour juger les attentats contre la sûreté de l'Etat (affaire du général Boulanger), et s'est abstenu sur le projet de loi Lisbonne restrictif de la liberté de la presse. - Président du conseil général de la Haute-Savoie et chevalier de la Légion d'honneur.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

1889-1940

CHAUMONTEL (Louis, FRANÇOIS), né le 2 octobre 1828 à Annecy (Haute-Savoie) mort le 14 octobre 1892 à Annecy.

Sénateur de la Haute-Savoie de 1876 à 1892.

(Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. II, p. 76.)

Membre de plusieurs commissions spéciales, il déposa en 1889 et 1890 un certain nombre de rapports sur des projets de loi concernant des affaires locales.

Il retrouva son siège de sénateur au renouvellement du 4 janvier 1891, au premier tour de scrutin, par 552 voix sur 659 votants. Toujours membre de commissions spéciales, il fut encore chargé de rapporter des projets d'intérêt local (il en rapporta plus de 200 !), et à la séance du 18 octobre 1892, le Président Le Royer annonçait son décès à la Haute Assemblée. Il était mort quatre jours plus tôt à Annecy, âgé de 64 ans. « Comme maire et conseiller général d'Annecy, déclara le Président dans son éloge funèbre, il s'était recommandé au choix de ses électeurs par son caractère accueillant, par la modération de ses convictions et par la correction de sa vie. Parmi nous, il s'est constamment montré le plus bienveillant et le plus dévoué des collègues, le plus résolument libéral et le plus sincère patriote parmi les derniers venus de la nation française. Il sera unanimement regretté. »

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Louis CHAUMONTEL, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 2 octobre 1828
Décédé le 14 octobre 1892
Profession
Avocat
Département
Haute-Savoie
  • Mis à jour le 30 août 2014