Allez au contenu, Allez à la navigation

ROLLAND Camille

Ancien sénateur du Rhône

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 9 janvier 1927
  • Réélu le 14 janvier 1936
  • Fin de mandat le 31 décembre 1944

Extraits de la table nominative :

1927 , 1928 , 1929 , 1930 , 1931 , 1932 , 1933 , 1934 , 1935 , 1936 , 1937 , 1938 , 1939 , 1940

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)
1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1889-1940

ROLLAND (CAMILLE), né le 10 novembre 1875 à Chaponnay (Isère).

Sénateur du Rhône de 1927 à 1944.

Elu sénateur du Rhône au 2e tour le 9 janvier 1927, par 459 voix sur 782 inscrits, 777 votants et 776 suffrages exprimés, réélu le 20 octobre 1936, au troisième tour, par 445 voix sur 826 inscrits, 825 votants et suffrages exprimés, Camille Rolland était médecin, conseiller municipal de Brignais depuis 1908 et maire de cette commune depuis 1925, conseiller général du canton de Saint-Genis-Laval, président de l'association des maires du Rhône.

Il siégea sur les bancs de la gauche démocratique ; il fut membre de la commission de l'hygiène de 1927 à 1940 et en devint le vice-président en 1935. Il appartint également, de 1928 à 1938, à la commission des colonies et de 1934 à 1940, à celle de l'armée ainsi qu'à diverses commissions non permanentes, comme celle chargée d'examiner le mode d'élection des députés et dont il fut le secrétaire ou bien la commission sur le suffrage des femmes créée en 1935.

Il fut d'autre part secrétaire du Sénat de 1933 à 1937.

Ses interventions en séance publique furent peu fréquentes ; elles avaient essentiellement trait à des questions d'une portée particulière et locale ou bien d'ordre social. A l'occasion du budget de 1932, il déposa divers amendements relatifs à l'impôt sur le revenu ; aux écoles vétérinaires, à l'assurance mutuelle obligatoire et à la propriété commerciale et, à propos du budget de 1935, il intervint au sujet du personnel des manufactures de tabac. En 1936, il intervint dans la discussion du projet de loi sur l'assurance des employés des départements recouvrés et du projet de loi portant réforme fiscale.

Il avait adhéré à l'union interparlementaire et était devenu vice-président du groupe français. A la conférence de La Haye, en avril 1938, il fut désigné à l'unanimité comme président de la commission permanente pour l'étude des questions sociales et humanitaires. A ce titre, il participa à diverses réunions internationales.

Le 10 juillet 1940, il fut l'un des quatre-vingts parlementaires à refuser les pouvoirs constituants au maréchal Pétain. Camille Rolland est chevalier de la Légion d'honneur.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

1940-1958

ROLLAND (Camille)

Né le 10 novembre 1875 à Chaponnay (Isère)

Décédé le 17 juillet 1964 à Villeurbanne (Rhône)

Sénateur du Rhône de 1927 à 1944

(Voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, tome VIII, p. 2888).

Camille Rolland est au nombre des 80 parlementaires qui ont voté contre le projet de loi constitutionnelle le 10 juillet 1940.

Il se retire de la vie politique.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Camille ROLLAND, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 10 novembre 1875
Décédé le 17 juillet 1964
Profession
Médecin
Département
Rhône
  • Mis à jour le 22 novembre 2014