Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

La ruralité,un atout pour demain à défendre ensemble



Palais du Luxembourg, 28 mai 2003

Biographies des intervenants

Jean-Pierre RAFFARIN

Jean-Pierre Raffarin est né le 3 août 1948 à Poitiers. Après des études au lycée Henri IV de Poitiers, il fréquente la Faculté de droit de Paris-Assas, puis est diplômé de l'École supérieure de commerce de Paris. Il est Maître de conférences à l'Institut d'études politiques de Paris de 1979 à 1988.

Il commence sa carrière comme membre de la direction Marketing des Cafés Jacques Vabre entre 1973 et 1976, avant de devenir conseiller technique au cabinet de Lionel Stoléru, ministre du travail, de 1976 à 1981. De 1981 à 1988, il est Directeur général de Bernard Krief Communication, puis délégué général à l'Institut Euro-92 jusqu'en 1989.

Il est Conseiller municipal de Poitiers de 1977 à 1995, Adjoint au maire de Chasseneuil-du-Poitou de 1995 à 2001, et Conseiller régional puis président du Conseil régional de Poitou-Charentes depuis 1988. En 1989, il est élu Parlementaire européen sur la liste d'Union RPR-UDF, et sénateur de la Vienne en 1995 puis 1997.

En 1995, il est nommé ministre des Petites et Moyennes entreprises, du Commerce et de l'Artisanat, poste qu'il occupera jusqu'en 1997.

Il est secrétaire national du parti républicain chargé des élus locaux de 1989 à 1995, Secrétaire général de l'Union pour la démocratie française (UDF) en 1995, délégué général adjoint du parti populaire pour la Démocratie française de 1995 à 1997, et Vice-président de Démocratie libérale depuis 1997.

Il a aussi écrit un certain nombres d'ouvrages politiques et sociaux dont La Vie en jaune (1977), La Publicité, nerf de la communication (1983), Nous sommes tous des régionaux (1988), Pour une morale de l'action (1992), Notre contrat pour l'alternance, co-écrit avec Dominique Perben, Jacques Barrot et Michel Barnier (2001) et Pour une nouvelle gouvernance (2002).

Hervé GAYMARD

Hervé GAYMARD est né le 31 mai 1960 à BOURG-SAINT-MAURICE en Savoie. Il est marié et père de huit enfants. Licencié en Droit, diplômé de l'Institut d'Études Politiques de Paris, il est aussi ancien élève de l'École Nationale d'Administration (Promotion 1986 Denis Diderot).

À sa sortie de l'ENA, Hervé GAYMARD est affecté à la Direction du Budget au Ministère des Finances où il s'occupera successivement des problèmes de Défense et des Postes.

Attaché financier pour le Proche et le Moyen Orient auprès de l'Ambassade de France au Caire, en Égypte en 1990, il réintègre deux ans plus tard la Direction du Budget au Ministère des Finances.

Il est élu député de la 2ème circonscription de la Savoie pour la première fois en 1993. Il sera réélu en juin 1997. D'octobre 1993 à juin 1994, il est nommé parlementaire en mission, sur le droit à la " Pluriactivité, par le Premier ministre, Édouard BALLADUR. Il est aussi élu Conseiller général du canton de Moûtiers au premier tour en mars 1994. Il est élu président du conseil général de la Savoie en 1999.

Hervé Gaymard est nommé Secrétaire d'État aux finances auprès du ministre de l'Économie et des Finances puis Secrétaire d'État à la santé et à la sécurité sociale auprès du ministre de l'Emploi et des affaires sociales au cours de l'année 1995.

Il est finalement nommé ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation, de la Pêche et des Affaires rurales en mai 2002.

Hervé Gaymard est aussi l'auteur d'un essai politique et littéraire sur André MALRAUX ("Pour Malraux", Éditions de la Table Ronde, 1996), d'un rapport au Premier ministre ("Pour le Droit à la Pluriactivité", 1994), et de plusieurs articles politiques ("

Feuille de route pour l'opposition" ; Relance de la décentralisation, réforme de l'État, la révolution nécessaire" ; "Une politique de la France dans l'Océan indien" ; "Pax Economica : l'économie de la paix au Moyen Orient" ; "Contre la politique frénétique : la politique et la vie" ; "Sous la gauche"...). Le 18 juin 2001, il a lu devant l'Académie des Sciences Morales et Politiques : " Engagement politique et nation".

Ladislas PONIATOWSKI

Ladislas Poniatowski est né le 10 novembre 1946. Diplômé d'une licence en Sciences Économiques et d'une Maîtrise de Gestion il a travaillé entre 1971 et 1973 à la DATAR et de 1974 à 1986 pour le Cabinet Auguste Thouard.

Il est Maire de Quillebeuf-sur-Seine depuis 1977, Conseiller Général du canton de Quillebeuf-sur-Seine depuis 1981 et a été député UDF de l'Eure de 1986 à 1998. Sénateur UMP de l'Eure depuis septembre 1998, Ladislas Poniatowski occupe un certain nombre de responsabilités au Palais du Luxembourg.

Il est membre de la commission des Affaires Économiques et du Plan, Vice-président du Groupe d'Études sur l'Énergie et président du Groupe d'Études sur la Chasse. Il est également Vice-président du Groupe d'Études France-Amérique du Sud.

Parallèlement, Ladislas Poniatowski est aussi président du Syndicat d'Adduction d'Eau potable de Manneville-sur-Risle depuis 1983, Vice-président de la Communauté de Communes de Quillebeuf-sur-Seine et Vice-président de l'Association des Maires du département de l'Eure.

Gérard LARCHER

Gérard Larcher est né le 14 septembre 1949. Il a suivi des études supérieures de vétérinaire à Lyon et est aujourd'hui docteur vétérinaire (praticien libéral) de profession.

Il est Maire de Rambouillet depuis 1983. Ancien conseiller régional d'Île-de-France, il est aujourd'hui président de l'Association des Collectivités locales d'Île-de-France pour le Liban et président de l'Union des Maires des Yvelines.

Gérard Larcher, Sénateur UMP des Yvelines depuis 1986, est président de la commission des Affaires économiques du Sénat après avoir été Secrétaire et Vice-président du Sénat. Au niveau national il est également président de la Fédération Hospitalière de France.

Membre du groupe d'études sur la Poste et les Télécommunications, il est aussi Membre de la Commission Supérieure du Service Public des Postes et des Télécommunications ainsi que Membre du Conseil National pour l'Aménagement et le Développement du Territoire (CNADT)

Il est finalement, au Sénat, président du Groupe d'Amitié France-Hongrie, Vice-président du Groupe Chasse-Pêche, du Groupe Sénatorial France Saint Siège et du Groupe d'Amitié.

Gérard CÉSAR

Gérard César est Sénateur UMP de la Gironde depuis le 15 juin 1990 et a été réélu pour la dernière fois en septembre 1998.

Né le 19 décembre 1934, il est Maire de Rauzan, conseiller général du canton de Pujols-sur-Dordogne en Gironde et agriculteur de profession.

Gérard César a été député, Secrétaire du Sénat et membre du Comité consultatif du Fonds national des abattoirs.

Il est aujourd'hui Vice-président de la commission des Affaires Économiques et du Plan au Palais du Luxembourg et membre de la Délégation parlementaire pour l'Union Européenne.

Gérard César est par ailleurs membre des groupes France-Afrique du Sud, France-Canada, France-République populaire de Chine, France-Hongrie, France-Inde, France-Mexique-Pays d'Amérique centrale, France-Nouvelle-Zélande et France-Turquie

Thierry COSTE

Thierry COSTE est le fondateur du Cabinet Lobbying & Stratégies dont la spécialité est le renseignement et l'influence. Il intervient surtout dans les secteurs de l'environnement, de l'agriculture, du développement économique et de la ruralité. Professionnel de l'influence, il anime régulièrement des débats, et sait utiliser la polémique comme méthode d'influence.

Après des études agricoles, il fonde et anime un service départemental d'entraide agricole en Haute-Saône et s'installe à son compte comme paysan en 1975. Pendant 9 ans agriculteur franc-comtois, il gère sa ferme en polyculture élevage avec en parallèle d'importantes responsabilités syndicales pour défendre le monde agricole. De 1984 à 1988, il est directeur de l'Association Nationale « Jeunes et Nature », le mouvement de jeunes de la Fédération Française des Sociétés de Protection de la Nature (aujourd'hui FNE). Entre 1988 et 1994, il fonde et dirige un cabinet de conseil en stratégies nommé « Atout Vert ». À ce titre, il conseille de nombreux hommes politiques de gauche comme de droite, dans les domaines de l'environnement et du développement régional.

Depuis 1994, il est aussi le lobbyiste du monde de la chasse et notamment de la Fédération Nationale des Chasseurs (FNC) qui représente les 1,4 millions de chasseurs. Parmi ses nombreuses « casquettes », il est depuis 1999 le secrétaire général du Comité Guillaume Tell qui rassemble l'ensemble des utilisateurs légaux d'armes à feu (2 millions d'utilisateurs environ).

1ère table ronde La ruralité est-elle encore agricole ?

Pierre MIQUEL

Pierre Miquel est né le 30 juin 1930. Il fait des études de philosophie et d'histoire à la Sorbonne (il est agrégé d'histoire et docteur d'état). Il commence sa carrière en enseignant dans les lycées d'Avignon et de Melun, puis il est chargé de mission au Ministère des Travaux Publics (1957-1958). Il continue d'enseigner au lycée Carnot à Paris, et il est de nouveau chargé de mission, mais au Ministère de la Coopération (1959-1961). Il est en même temps professeur à Sciences Po et à la Sorbonne.

En 1975, il entre dans le domaine télévisuel en étant responsable des documents à Antenne 2. Il est aussi président de l'Institut Pratique de Journalisme (à partir de 1976). En 1987, il anime l'émission "Les oubliés de l'histoire" sur France Inter et devient administrateur de RFI.

Il a publié une centaine de livres. Son premier roman historique date de 1959 "L'affaire Dreyfus". Principaux ouvrages : "Poincaré" (1961), "Histoire de la radio et de la télévision" (1973), "Histoire de la France" (1976), "La quatrième République" (1982), "La Grande Guerre" (1983), "Vive la République, quand même", Fayard (1999) et La France et ses Paysans, Histoire du monde rural au XXème siècle(2001).

Laurence PARISOT

Laurence Parisot est diplômée de l'Institut d'Études Politiques de Paris en 1981 et après un DEA d'Études Politiques et une Maîtrise de Droit Public à l'Université de Nancy II Carrière en 1982, elle devient en 1983 et jusqu'en 1985 l'assistante de Monsieur Alain Lancelot, président de CEVIPOF (Centre d'Études de la Vie Politique Française).

En 1986 et pendant 4 ans, elle rejoint la direction de Louis Harris et depuis 1990 elle est président Directeur Général de l'Ifop.

Elle a également été Administrateur de Pathé, est depuis février 2000, membre du conseil de Surveillance d'Euro Disney SCA et depuis juin 2002, membre du Conseil d'Administration d'UbiFrance (L'agence française pour le développement international des entreprises).

Directeur Général de l'IFOP, elle devient en janvier 2003 membre du Conseil Exécutif du MEDEF.

Philippe PERRIER-CORNET

Ingénieur agronome et économiste, Philippe PERRIER-CORNET est directeur de recherche à l'INRA dans le département d'économie et sociologie. Il dirige actuellement l'UMR Cesaer de Dijon (Unité Mixte de Recherche entre l'Inra et l'Enesad : Centre d'économie et sociologie appliquées à l'agriculture et aux espaces ruraux). Ce laboratoire est spécialisé dans les études et recherches sur le monde rural et sur l'évaluation des politiques rurales.

Philippe Perrier-Cornet est directeur scientifique à la DATAR du groupe de prospective sur les espaces naturels et ruraux. Il a publié en 2002 dans ce cadre deux ouvrages sur les mutations du monde rural : « Repenser les campagnes » et « À qui appartient l'espace rural » (éd. de l'Aube). Il prépare actuellement un troisième ouvrage de prospective des espaces ruraux français.

Il participe également comme expert à différents travaux d'évaluation des politiques rurales : comité national d'évaluation du RDR (Règlement de Développement Rural), instance interministérielle d'évaluation des politiques rurales ...

Outre ses travaux sur le rural, Philippe Perrier-Cornet a dirigé également des recherches sur l'emploi agricole et l'installation en agriculture en lien avec la Commission Européenne et sur les questions de développement régional, en particulier sur les filières agroalimentaires de qualité dans un cadre international.

Jean-Michel LEMETAYER

Il est né le 2 juin 1951 à Vignoc dans 1'Ille et Vilaine, est marié et père de 3 enfants. Agriculteur en GAEC familial sur 90 ha, le président de la FNSEA produit du lait et des céréales.

Il adhère en 1977 au CCJA, et créée en 1982 le GAEC tout en prenant la présidence du CDJA. De 1982 à 1986, il est successivement membre du conseil d'administration puis secrétaire général du CNJA.

Cofondateur du SPACE en 1987, il en deviendra président en 1995, poste qu'il occupe encore aujourd'hui.

Au sein de la FNPLait, il va de 1988 à 2002 passer successivement du poste de membre du Conseil d'Administration, à celui de Secrétaire Général adjoint, à celui de Secrétaire Général pour finalement en terminer président.

Il est aujourd'hui, en plus de son poste de président de la FNSEA, membre du Conseil Économique et Social, membre du Bureau de la Chambre régionale d'agriculture de Bretagne et président du Conseil d'administration de l'École Nationale Supérieure d'Agronomie de Rennes.

Robert BUGUET

Robert BUGUET est né le 21 juin 1942 à Joinville en Haute-Marne. Artisan charpentier-couvreur, il dirige avec son fils, son frère et son cousin, depuis 1970, l'entreprise familiale installée à Joinville depuis sept générations.

Robert BUGUET a une longue pratique syndicale. Adhérant à la CAPEB de son département depuis 1970, il en assurera la présidence de 1972 à 1993. En 1983, il devient président de la de la Chambre de Métiers de la Haute-Marne et conservera ce mandat jusqu'en 1999.

Parallèlement, il assure la Présidence de l'Union Régionale CAPEB Champagne-Ardenne de 1989 à 1992. En 1993, prend la présidence de la CAPEB nationale, jusqu'en 2001, année à partir de laquelle il devient président de l'Union Professionnelle Artisanale.

Il est également membre du Conseil Économique et Social depuis 1989, et siège au Bureau du CES depuis 1994.

Yves CENSI

Né le 8 février 1964 à Rodez (Aveyron), Yves Censi est député de la lère circonscription de l'Aveyron depuis le 16 juin 2002. Ingénieur Conseil de profession, il a effectué notamment ses études en Espagne et a été consultant chez Peack Marwick puis responsable marketing à la Française des Jeux.

Chargé de sociologie et d'opinion à l'Élysée entre 1998 et 2002, Yves Censi est membre du groupe UMP et Secrétaire de la Commission des Finances à l'Assemblée Nationale.

Il est aussi membre suppléant du conseil supérieur des prestations sociales agricoles et membre titulaire de la Commission nationale des aides publiques aux entreprises.

Président du groupe d'études sur la ruralité, Yves Censi est responsable depuis le 24 décembre 2002 d'une mission temporaire sur le développement rural auprès de Monsieur Hervé Gaymard, ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation, de la Pêche et des Affaires Rurales.

Nicolas JACQUET

Nicolas JACQUET est délégué à l'aménagement du territoire et à l'action régionale depuis le 25 juillet 2002 après avoir été chef de cabinet du Premier ministre Jean-Pierre Raffarin en mai 2002.

Il a été préfet, secrétaire général de la préfecture d'Île-de-France de 2000 à 2002, préfet de Lot-et-Garonne de 1997 à 2000, de Haute-Loire de 1995 à 1997, sous-préfet du Havre de 1993 à 1995.

Il a également été secrétaire général pour les affaires régionales Nord - Pas-de-Calais de 1989 à 1993, et responsable des filiales du secteur concurrentiel de Charbonnages de France de 1985 à 1989 (directeur général de CDF énergie, président-directeur-général de SIDEC et président du Conseil de surveillance de Bail Charbon).

En 2002, Nicolas JACQUET a été auditeur de l'Institut des hautes études de développement et d'aménagement du territoire (IHEDAT).

2ème table ronde Le partage de l'espace

Luc GUYAU

Né le 21 juin 1948, Marié, trois enfants, Luc Guyau est agriculteur sur 120 ha avec son frère en GAEC (Groupement agricole d'exploitation en commun) à dominante laitière.

Issu des Jeunesses agricoles chrétiennes, il s'est engagé très jeune dans le syndicalisme paysan : président du CDJA son département de Vendée dès 1975, il devient Secrétaire général du CNJA en 1978 puis président du CNJA en 1982 jusqu'en 1984, date à laquelle il rentre à la FNSEA.

Il devient Secrétaire Général de la FNSEA de mars 1986 à juin 1992. Dauphin de Raymond Lacombe, il lui succède à la Présidence de la FNSEA en 1992 et jusqu'en 2001.

Membre associé du Comité Permanent Général de l'APCA depuis mars 1995, il prend la Présidence de l'Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture en mars 2001.

Il est également l'auteur de deux ouvrages : "La terre, les paysages et notre alimentation", Ed. du Cherche Midi (1998) et "Le défi paysan", Ed. du Cherche Midi (2000).

Alain GRISET (remplacé par François MOUTOT)

Né le 30 mai 1953, il débute en 1975 une carrière d'artisan taxi à Lille. En 1984, il est élu président du Syndicat autonome des artisans taxis de la Communauté Urbaine de Lille et président de l'Union départementale des syndicats d'artisans taxis du Nord en 1992. Cet engagement très fort au service de sa profession le conduit à être élu membre de la Chambre de Métiers du Nord (1989), puis Secrétaire du Bureau en 1991.

En 1993, il devient président de la Confédération Nationale

Artisanale des Métiers Services du Nord et de la Région Nord/Pas-de-Calais. Il assure de mai 1994 à avril 1995, la présidence de l'Union professionnelle artisanale du Nord.

En décembre 1995, il devient président de la Chambre de Métiers du Nord, puis président de la Chambre Régionale de Métiers du Nord Pas-de-Calais (1996 à 1999).

Le 26 janvier 2000, il est élu président de l'Assemblée Permanente des Chambres de Métiers (A.P.C.M.). Depuis le 28 mai 2001, il assure la Présidence du Comité de Liaison Inter Consulaire (CLIC) du Nord Pas de Calais. Il est aussi membre du Bureau de la Confédération Nationale Artisanale des Métiers de Services (CNAMS).

Henri PLAUCHE-GILLON

Il est né le 4 novembre 1945 à NANCY; marié, 7 enfants. Ingénieur forestier à la Chambre d'agriculture de MEURTHE ET MOSELLE de 1972 à 1974, puis ingénieur chez GIPEBLOR chargé du développement de la filière bois en LORRAINE de 1975 à 1984, il devient Directeur de la Caisse forestière en 1984 jusqu'à 1987.

A 32 ans, en 1977, il devient président du Syndicat des Propriétaires forestiers sylviculteurs de MEURTHE et MOSELLE.

En 1995 il accède à la Présidence de la Fédération nationale des Syndicats de Propriétaires forestiers sylviculteurs.

Il est également président de nombreuses associations forestières nationales et régionales. Il est Vice président de la Confédération Européenne de la Propriété Forestière depuis l'automne 1995 et président de PEFCC (Pan European Forest Certification Council) depuis 1999.

Philippe BRAYER

Né le 24 février 1951, Philippe BRAYER est propriétaire exploitant en Seine et Marne. Entré au Syndicat de la Propriété Agricole de Seine et Marne en 1981, il en prend la Présidence en mai 1997 et est élu président de la Fédération Nationale en juillet de la même année.

Membre du Conseil National de la Chasse et de la Faune Sauvage, il est également depuis novembre 2002, premier Vice-président de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage.

Depuis l'été 2001, il participe au projet de mettre en place une véritable structure de la représentativité de la propriété qui ferait le lien entre l'État, les pouvoirs publics et les propriétaires, afin d'organiser et promouvoir l'action des 4 millions de propriétaires agricoles et ruraux français.

Il a également participé à la publication de deux ouvrages : « La propriété privée : les raisons d'un succès » - 2000 et « Une propriété active pour une ruralité durable » - 2002.

Charles Henri de PONCHALON

Né le 3 décembre 1929, Charles-Henri de PONCHALON est ingénieur de l'École Supérieure d'Agriculture de Purpan - Toulouse. Il est exploitant agricole et forestier depuis 1952. Il a également été président du Conseil d'Administration des Assurances Mutuelles de l'Indre.

Lieutenant de Louveterie, il a présidé la Région Cynégétique Centre. Vice-président du Conseil d'Administration de l'Office National de la Chasse, Membre du Conseil National de la Chasse et de la Faune Sauvage et président de la Fédération Départementale des Chasseurs de l'Indre, il est président de la Fédération Nationale des Chasseurs depuis 2000.

Adjoint au Maire de Vendoeuvres de 1959 à 1965, puis maire de 1965 à 1989, il a également présidé l'Association des Maires de l'Indre.

Claude ROUSTAN

Claude Roustan a 54 ans. Marié et père d'un enfant, il est jeune retraité. Il est Maire d'Ubraye dans les Alpes de Haute-Provence.

Il est président de la Fédération des Alpes de Haute Provence pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique mais aussi, au niveau national, Vice-président de l'Union Nationale des Fédérations Départementales Pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique de France.

Monsieur Claude Roustan est également président du Club Halieutique Interdépartemental regroupant 36 Fédérations de Pêche du Sud de la France. Cet Organisme a pour but la réciprocité et le Tourisme Pêche

Jacqueline REVERDY

Jacqueline REVERDY commence à s'impliquer dans la vie fédérale en 1995, élue au Comité Directeur de la DNSE et présidente de la Commission Formation, puis de la Fédération Française d'Équitation.

En 1998, à la démission de Pierre DURAND, elle est élue présidente de la Fédération Française d'Équitation.

Elle a la volonté de construire l'unité fédérale et parvient à faire l'accord sur la réforme statutaire votée en décembre 1999.

Le 21 mars 2000, elle est largement élue sur un scrutin où, pour la première fois dans une fédération sportive, tous les dirigeants de clubs étaient électeurs.

Jacques DUSSUTOUR

Président du Parc Naturel Régional du Perche, il est aussi vice-président délégué et Conseiller général d'Eure et Loir, ancien Maire et conseiller municipal de La Ferté-Vidame.

Association de loi 1901 créée en novembre 1971, la Fédération des Parcs Naturels Régionaux est le porte-parole du réseau des parcs naturels régionaux. Outil privilégié de leurs réflexions et de leurs actions communes, elle est chargée de la représentation de leurs intérêts auprès des administrations, des assemblées parlementaires et des organismes institutionnels, et de leur prise en compte dans l'élaboration des textes et politiques les concernant.

Structure de concertation avec les autres espaces protégés français et internationaux, et avec les partenaires concernés par leurs actions, elle est également le centre de ressources des parcs naturels régionaux en favorisant leurs échanges d'expériences, en initiant des travaux de réflexion communs, en mettant à leur disposition des outils spécifiques pour les aider à mener leurs missions.

Richard BURGE

Richard Burge est né à Hong Kong en 1958 et a passé une grande partie de sa vie à l'étranger. Il a été à l'école dans le petit village rural de Shropshire où son grand-père avait déjà été élève, puis à l'université de Durham.

Enseignant puis écologiste au Sri Lanka, il rejoint le British Council en 1986, passant trois ans et demi au Nigéria pour gérer le programme d'aide et d'assistance technique financé par le Gouvernement britannique. À son retour en Grande-Bretagne, il continue de travailler au British Council dans la branche développement. Il reste trois ans à la direction des opérations pour l'Afrique et le Moyen Orient, lançant 150 projets dans 27 pays.

En 1995 il est nommé directeur général de la Zoological Society of London (ZSL), en charge du Zoo de Londres, du Parc Animaux Sauvages de Whipsnade Wild Animal Park, et d'un institut de recherche. Pendant son mandat, la ZSL a pour la première fois été bénéficiaire et a pu réhabiliter et restaurer de grandes parties du zoo de Londres et du Parc de Whipsnade. Il est devenu Secrétaire Général de la Countryside Alliance le 1er février 1999.

3ème table ronde La fracture rurale

François ROUSSELY

Né le 9 janvier 1945. Marié et père de deux enfants. Diplômé de l'Institut d'études politiques de PARIS et ancien élève de l'École nationale d'administration, il est auditeur à la Cour des Comptes de 1978 à 1981. Conseiller puis directeur du cabinet du ministère de l'intérieur de 1981 à 1986, il participe aux côtés de Gaston DEFFERRE à la réforme de la décentralisation, notamment dans ses aspects financiers, budgétaires et fiscaux. Il devient Directeur général de la police nationale au ministère de l'intérieur en 1989. En 1991 il est nommé Secrétaire général pour l'administration au ministère de la défense où il coordonne et met en oeuvre des restructurations des armées (300 000 militaires, 100 000 civils) et d'une partie de l'industrie d'armement (250 000 emplois directs et indirects) en particulier la réforme des constructions navales (22 000 personnes pour une production industrielle de 16 milliards de francs).

Après un bref passage entre janvier et juin 1997 comme Secrétaire général de la SNCF et membre du comité exécutif, il est Directeur de cabinet du ministre de la défense jusqu'en 1998. Il est depuis le 1er juillet 1998, président Directeur Général d'Électricité de France.

Jacques SAVATIER

Âgé de 50 ans, Jacques Savatier est Ingénieur Agronome, Ingénieur Général du génie des eaux et des forêts. Il a débuté sa carrière à l'Inspection Générale d'Agronomie de la Région Centre puis de la Région Poitou-Charentes.

En 1992 Jacques Savatier est nommé Directeur Régional de l'Environnement Poitou-Charentes (DIREN). De 1993 à 1997, il est Directeur du Tourisme au Conseil Général de la Vienne et membre du Directoire du Futuroscope. En 1997, Jacques Savatier devient Secrétaire Général pour les Affaires Régionales du Conseil Régional du Centre (SGAR).

Depuis le 1er avril 2003, Jacques Savatier est Directeur, Conseiller du président et du Directeur Général du Groupe La Poste. Il a pour mission de traduire à tous les niveaux de l'organisation du groupe, la volonté d'écoute et de dialogue avec les collectivités territoriales, souhaitée par Jean-Paul Bailly, dans le cadre du plan « Performances et Convergences ».

Guy PARAYRE

Guy PARAYRE, est né le 29 juin 1947 à Saint-Ambroix (Gard). Officier diplômé de l'École spéciale militaire de Saint-Cyr. Il a exercé des responsabilités successives à partir de 1971 au groupement de gendarmerie mobile, à l'escadron d'autoroute, puis Capitaine à la compagnie de gendarmerie départementale à BONNEVILLE en 1978. En 1982, il rentre à l'Administration centrale où il est chef d'escadron à la direction générale de la gendarmerie nationale. Il devient Lieutenant-colonel en 1986 où il est chef de la section défense au bureau défense opérations à la direction générale de la gendarmerie nationale.

En 1989, il devient commandant de groupement de gendarmerie départementale à GRENOBLE. Puis Guy PARAYRE, est nommé Colonel, puis revient à l'Administration centrale en tant que chef du bureau personnel officier de la sous-direction du personnel de la direction générale de la gendarmerie nationale. Guy PARAYRE est nommé Général de brigade en 1998 et devient commandant de la circonscription de gendarmerie à MARSEILLE puis à RENNES en 2000. Il revient à l'Administration centrale pour aller en 2002 au Ministère de l'Intérieur en tant que Conseiller pour la sécurité après avoir été nommé Général de division puis Major général de la gendarmerie nationale.

Yves DUTEIL

Yves Duteil est né à Neuilly le 24 juillet 1949. De sa grande carrière d'artiste on retiendra qu'il sort son premier album, « L'écritoire », en 1974 et connaît le grand succès avec l'album "Tarentelle" en 1977 qui comprend notamment "Le petit pont de bois" ou son universel "Prendre un enfant". Suivront près de 25 ans de succès et de récompenses. Il a été chargé, en mars 1996, d'une « mission chanson » auprès du ministre de la culture.

Maire depuis 1989 de Précy-sur-Marne commune de 500 habitants, dans la campagne de Seine-et-Marne, Yves Duteil s'engage moins par sensibilité politique que par une volonté d'engagement citoyen qui le voit s'investir discrètement dans des associations (médecine, justice...). Il a été réélu en 1995 et en 2001.

Une de ses grandes préoccupations est aussi la défense de l'environnement, au premier rang de laquelle la lutte contre les incendies de forêt. Un combat de douze ans qui l'a vu fonder A.P.R.E.S. (Association pour le reboisement des espaces sinistrés). De cette aventure est né un « Livre blanc pour y voir plus vert dans les forêts », dont une partie des 75 propositions a été intégrée, en juin 2001, dans la nouvelle loi d'orientation forestière. Yves Duteil est aussi l'auteur de « Ma France buissonnière » (1998, Ed. La Martinière).

Hubert-Marie GHIGONIS

Monsieur Hubert-Marie Ghigonis est né le 7 août 1929 à Dun-sur-Meuse.

Il a d'abord été administrateur de la société de Transport Combiné NOVATRANS, administrateur de la gare routière SOGARIS, vice-président de l'Union Internationale des Transports Routiers et vice-président Délégué Général de la Fédération Nationale des Transports Routiers.

Monsieur Hubert-Marie Ghigonis est aujourd'hui membre du bureau du Conseil Économique et Social. Il est à ce titre président de la Section des Économies Régionales et de l'Aménagement du Territoire, vice-président du groupe des entreprises privées, membre de la Commission spéciale du Plan et membre de la délégation pour l'Union Européenne.

Monsieur Ghigonis est finalement vice-président de la Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises en tant que président de l'Union Nationale des Prestataires de Services.

Jean-Luc TRANCART

Âgé de 51 ans, Jean-Luc TRANCART est Ingénieur Agronome. Il a débuté sa carrière en tant qu'ingénieur à l'Agence de l'Eau Seine Normandie, où il est notamment chargé du programme de lutte contre la pollution des rivières de Haute Normandie et de l'estuaire de la Seine. De 1982 à 1988, il travaille à la direction des études de l'Agence de l'Eau Seine Normandie, d'abord en tant que Directeur Adjoint du CREATE à Colombes, puis Directeur des études et de la recherche. Par la suite, Jean-Luc TRANCART, devient chef du service eau potable de la Compagnie Générale des Eaux et chef du service de la protection des prises d'eau de 1988 à 1990. Directeur Commercial de SAFEGE ingénieur conseil en 1991.

En 1992, Jean-Luc TRANCART est nommé Conseiller technique au cabinet du ministre de l'Environnement (S. Royal) où il prend en charge les secteurs de l'eau, de la santé, des infrastructures jusqu'en 1993. En 1994, il devient Directeur technique adjoint de Lyonnaise des Eaux. Puis Directeur Délégué à la Communication, Relations Extérieures de Lyonnaise des Eaux France (Groupe Suez) depuis 1995. Actuellement Directeur Général Adjoint de Suez-Environnement depuis 2002. Membre du Comité exécutif de Suez-Environnement. Membre du Comité de Direction Générale de Lyonnaise des Eaux France. Porte-parole de Suez-Environnement et de Lyonnaise des Eaux France. Enseignant à l'ENPC depuis 1990, assistant puis chargé du cours de gestion de l'eau puis de politique de l'eau. Président du Centre d'Information sur l'Eau depuis 1997. Membre du bureau du Syndicat Professionnel des Distributeurs d'Eau.

Jean BALIGAND

Âgé de 53 ans, Jean Baligand est ingénieur agronome de formation et président de GROUPAMA

Il est exploitant agricole à Villefranche-sur-Saône dont il préside la Caisse locale Groupama depuis 1990.

Il a été élu président de la Caisse régionale Rhône-Alpes en 1993.

En 1996, il est élu président du Conseil d'administration de la Caisse centrale.

Il est également Membre du Conseil Économique et Social, Membre du Conseil de l'Agriculture Française (CAF), Membre du bureau de la Confédération Nationale de la Mutualité, du Crédit et de la Coopération Agricole (CNMCCA), Administrateur de la Mutualité Sociale Agricole du Rhône, Membre de la Confédération des Experts agricoles, fonciers et immobiliers et Administrateur du Groupe SCOR, 10ème réassureur mondial.

Danièle DUMAS

Née le 7 août 1946 à la Tronche (38). Danièle DUMAS a travaillé pendant 15 ans au sein des Services administratifs du rectorat de Grenoble. De 1979 à 1985 elle interrompt sa vie professionnelle pour élever ses trois enfants et de 1985 à 1995 devient conseillère en assurance chez GROUPAMA.

Elle a ses premiers contacts avec l'ADMR en 1981. Elle s'engage au service famille de l'association ADMR de Saint Geoire en Valdaine, dont elle devient présidente en 1983.

C'est une association Multi-services : service Vie Quotidienne : 27 salariés, service Socio-éducatif : 2 salariés, service Auxiliaire de vie : 4 salariés, service Portage de repas - halte garderie itinérante (1 éducatrice de jeunes enfants - 2 assistantes maternelles).

En 1987 elle devient présidente de la Fédération de l'Isère, qui regroupe 160 associations, 2500 salariés et 1.500 bénévoles. Une responsabilité qui recouvre la gestion de tous les champs d'activité prévus à l'ADMR - gestion d'un service de Tutelle - gestion de "petites unités de vie" pour 1 million d'heures d'intervention. Depuis décembre 1999 elle est présidente Nationale de l'ADMR et a été réélue pour un second mandat en 2002.

Imprimé, pour le Sénat, par Reprotechnique - Paris

La France rurale est un espace de vie, d'équilibre social et de création de richesse trop longtemps négligé. Victime d'un aménagement du territoire focalisé sur des priorités urbaines, elle est devenue le parent pauvre d'une politique de saupoudrage alors qu'elle concerne 80% du territoire et plus de 20% de la population.

Dans cette perspective de rééquilibrage, le colloque sur "La Ruralité" organisé au Sénat le 28 mai 2003, s'inscrit comme un temps fort pour tous ceux qui croient à l'émergence d'une ruralité active et moderne, respectueuse de nos valeurs et de nos terroirs.

Ce colloque a eu, en outre, le mérite de rassembler l'ensemble des forces vives du monde rural afin que chacun puisse exprimer ses réflexions et faire valoir ses propositions. Cette contribution des principaux leaders du monde rural a permis de mieux cerner les enjeux d'une ruralité en pleine évolution.

Monsieur Jean-Pierre Raffarin, Premier ministre, et Monsieur Hervé Gaymard, ministre de l'Agriculture et des Affaires rurales ont profité de cette tribune pour affirmer qu'ils étaient conscients de l'enjeu que représente la ruralité pour notre pays et pour annoncer la feuille de route du Gouvernement sur le dossier de la ruralité.

Ladislas PONIATOWSK1 Sénateur de l'Eure

Ce volume s'inscrit dans la série de publications destinées à rendre compte des manifestations et colloques institutionnels organisés par le Sénat ainsi que, le cas échéant, par ses commissions ou délégations.

Cette collection est l'expression de la volonté d'ouverture du Sénat. Elle a pour vocation de mieux faire connaître son activité de réflexion et sa force de proposition.