Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2001 : Outre-mer

 

II. BILAN DU DISPOSITIF " NOUVEAUX SERVICES-NOUVEAUX EMPLOIS "

 Parmi les actions financées par le FEDOM, le développement du dispositif des emplois-jeunes est à suivre avec une attention particulière, compte tenu du poids démographique des jeunes de moins de 25 ans dans les DOM. Il convient de préciser que le FEDOM n'assure pas le financement des emplois-jeunes, recrutés par les ministères de l'éducation nationale et de l'intérieur, qui relèvent conjointement de ces deux ministères.

Fin 1999, 7.517 emplois-jeunes étaient créés, dont 3.694 au cours de l'année 1998 et 3.823 en 1999 sur une dotation globale de 3.500 nouveaux postes prévus pour 1999. Le dynamisme dont ont fait preuve, jusqu'à présent les départements d'outre-mer en ce domaine s'est en effet traduit par un dépassement de cette enveloppe. A ces emplois-jeunes, s'ajoutent ceux pris en charge par le ministère de l'éducation nationale (2.591 aides éducateurs), ainsi que ceux financés par le ministère de l'intérieur (134 adjoints de sécurité).

 

FEDOM

Education nationale

Intérieur

TOTAL

 

Nombre de postes créés

Postes aidés éducateurs créés

Postes adjoints sécurité créés

GÉNÉRAL

Guadeloupe

856

568

34

1 458

Guyane

475

265

16

756

Martinique

2 296

487

27

2 810

Réunion

3 870

1 271

57

5 198

Saint-Pierre et Miquelon

20

-

-

20

TOTAL

7 517

2 591

134

10 242

 Au titre de l'exercice 2000, une nouvelle dotation de 3.000 postes a été prévue et 1.553 nouveaux postes ont été créés à la date du 31 juillet 2000 (281 en Guadeloupe, 126 en Guyane, 417 à la Martinique et 729 à la Réunion).

Le type de tâches effectuées concerne principalement les secteurs :

- de la famille, santé-solidarité, représentant 16,12 % des emplois créés ;

- de l'éducation et du sport, avec respectivement 15,37 % et 13,33 % de l'effectif global ;

- puis ceux de l'environnement, du logement et de la vie du quartier ou encore celui de la culture avec respectivement 11,80 %, 9,90 % et 9,53 %.

La part de l'outre-mer dans le nombre total d'emplois-jeunes créés en 1999 (hors éducation nationale et intérieur) s'élève à 6,47 % alors que les DOM ne représentent que 3,62 % de la population nationale de moins de 25 ans. Par rapport à la moyenne nationale du nombre d'emplois-jeunes créés en 1999, par tranche de 1.000 habitants (1,83), les départements d'outre-mer s'inscrivent comme indiqué dans le tableau ci-dessous :

 

Métropole

Guadeloupe

Guyane

Martinique

Réunion

TOTAL DOM

Nombre d'emplois-jeunes par tranches de 1.000 habitants

1,83

1,75

2,85

5,74

5,11

4,37

On sait que le dispositif emplois-jeunes n'est pas applicable dans les territoires d'outre-mer où la politique de l'emploi relève de la compétence territoriale. Une exception a néanmoins été apportée s'agissant des adjoints de sécurité. En effet, l'ordonnance n° 98-522 du 24 juin 1998 a permis le recrutement, à la fin de l'exercice 1999, de 25 adjoints de sécurité dont 10 en Nouvelle-Calédonie et 10 en Polynésie Française. Les cinq derniers ont été recrutés à Mayotte.