Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2003 : Recherche

 

3. Un manque de moyens ?

Enfin, la question des moyens affectés à ces organismes de recherche se pose. A titre d'exemple, le budget du National Institutes of Health (NIH), le grand organisme de recherche biomédical aux Etats-Unis, était de 24 milliards de dollars en 2002. Pour l'année 2003, le gouvernement américain propose une hausse de 15 % de son budget. En comparaison, le budget de l'INSERM était de 445 millions d'euros en 2002 (subventionné à 85 % par l'Etat) et la dotation de l'Etat à cet institut pour 2003 devrait baisser de 9,6 % en crédits de paiement. Il existe donc un écart considérable entre le soutien public de la recherche aux Etats-Unis et celui accordé en France, ce qui peut expliquer en partie le retard français dans un certain nombre de thématiques de recherche médicale et dans le domaine des biotechnologies.