Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2007 : Développement et régulation économiques

 

2. Sectoriellement

Parallèlement, des plans d'action sectoriels ont été mis en place pour renforcer le positionnement de la France sur les secteurs les plus dynamiques. En ce domaine, la configuration de notre commerce est déjà assez porteuse, comme évoqué plus haut, mais il faut néanmoins convenir que notre pays est peu présent sur le secteur de moyenne-haute technologie des biens d'équipement (équipement électroménager, matériel audio, télévisuel et informatique), secteur qui a constitué un avantage certain pour les exportations allemandes dans un contexte de forte demande, sous l'effet de l'industrialisation de certains pays émergents et du redressement de l'investissement dans les économies développées.

De fait, le marché mondial des biens de haute technologie est largement dominé par les États-Unis, qui détenaient, en 2001, plus de 25 % des parts du marché OCDE, devant le Japon (dont la part -13 %- accuse depuis 1994 une sensible érosion). Si les positions de la France (6,5 %) restent stables, elles sont toutefois sensiblement inférieures aux parts de marché du Royaume-Uni (10 %) et de l'Allemagne (11,5 %).

Des plans d'action sectoriels ont déjà été finalisés afin de renforcer l'action de l'Etat et l'investissement dans les secteurs à fort rendement, tournés vers l'innovation et créateurs potentiels d'emplois ou dans certains secteurs traditionnels. Ces plans concernent les secteurs suivants : aéronautique, équipements pour la chimie, technologies médicales, environnement, équipements de la maison, équipements de la personne, équipements de loisirs, technologies de l'information et de la communication, métiers du droit, agro-alimentaire.