Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi relatif à l'action extérieure de l'État

 

2. L'urgence d'un projet mobilisateur face à une débâcle budgétaire sans précédent

Notre réseau culturel à l'étranger a connu une réduction drastique de ses moyens budgétaires au cours de la période récente, évaluée à près de - 20 % sur les trois dernières années. Les crédits de fonctionnement des EAF sont ainsi passés de 52 millions d'euros en 2006 à 36 millions d'euros en 2009 et les crédits de subventions et d'intervention de 104 à 89 millions d'euros dans la même période.

Cette évolution n'a été que partiellement compensée par une hausse de leurs ressources propres, essentiellement par les cours de langue qui assurent la majorité de ces recettes. Cependant, le taux d'autofinancement des EAF s'élevait à 45 % en 2008 (86 millions d'euros), soit un niveau inférieur de dix points à la moyenne des établissements culturels à l'étranger des pays développés au sens de l'OCDE.

TABLEAU DES RESSOURCES 2008

(en millions d'euros)

Services de coopération et d'action culturelle (SCAC)

 

Montant global des enveloppes de programmation*

223

Les instituts et centres culturels (EAF)

 

Montant global des dotations de l'État**

63

Montant global des recettes de partenariat et des dons

9

Montant global des recettes propres

76,5

Dont

 

Recettes des cours de langue

48,3

Recettes des certifications

10,7

Recettes culturelles (médiathèques, manifestations culturelles)

5,8

Les centres pour les études en France (EAF)

 

Montant global des dotations de l'État

0,42

Montant global des recettes propres

8

Les instituts français de recherche à l'étranger (EAF)

 

Montant global des dotations de l'État

7,7

Montant des recettes propres

0,46

Montant des partenariats

1,15

* Montant global des enveloppes de programmation hors crédits du Fonds de solidarité prioritaire (FSP). Ce montant prend en compte une partie du titre 3 versé au SCAC.

** Montant global des dotations perçues par les EAF, titre 3 et 6 confondus.

Source : Comptes financiers des établissements à autonomie financière en 2008.

Le coût global du réseau culturel français à l'étranger (instituts et centres culturels et Alliances françaises conventionnées) est relativement peu élevé, avoisinant un montant 135 millions d'euros pour l'ensemble du monde (frais de fonctionnement, crédits d'intervention et coûts des personnels expatriés).