Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2012 : Action extérieure de l'Etat

17 novembre 2011 : Budget 2012 - Action extérieure de l'Etat ( avis - première lecture )

D. LA FORMATION DES PERSONNELS DU RÉSEAU CULTUREL À L'ÉTRANGER

1. Un accroissement des programmes de formation en 2010

Le montant total des actions de formations dans le réseau s'est établi à 3,8 millions d'euros prélevés sur les crédits « exceptionnels » (une rallonge budgétaire de l'ordre de 20 millions d'euros par an entre 2009 et 2011), conformément à la volonté du Parlement qui déplorait l'insuffisance des formations dans les secteurs artistiques et culturels les années précédentes.

Ce sont 1 400 agents qui ont été formés par le ministère des affaires étrangères, l'association CulturesFrance (prédécesseur de l'Institut français), la fondation Alliance française et le réseau mondial des alliances françaises pour un coût total de 2,2 millions d'euros. Par ailleurs, l'emploi de la rallonge en 2010 déléguée aux postes diplomatiques a représenté environ 1,6 million d'euros additionnels consommés pour les formations. Cet effort ponctuel doit permettre une remise à niveau des compétences de certains agents mais n'a pas vocation à être reconduit à la même hauteur les années suivantes.

Les thématiques traitées avec CulturesFrance comme maître d'oeuvre ont couvert les domaines suivants : théâtre et arts visuels contemporains, cinéma et audiovisuel, ingénierie de projets culturels et cofinancements, management d'équipe et pilotage d'établissement culturel, marketing des cours de français. Pour certaines thématiques, des formateurs ont été sélectionnés par appel d'offre : Relais Culture Europe, Chambre de commerce et d'industrie de Paris et Centre d'approche des langues vivantes et des médias (CAVILAM) à Vichy. Les sessions de formation des médiathécaires se sont tenues avec l'aide du Bureau international de l'édition française. Les formations au français au Centre international d'études pédagogiques (CIEP) et celles dans le réseau cultuel ont réuni 860 stagiaires pour un coût de 0,9 million d'euros.

En 2012, l'Institut français devrait continuer de consacrer au moins deux millions d'euros à ses programmes de formation au sein du réseau culturel, aussi bien au niveau des EAF que des alliances françaises conventionnées.

2. L'implication de l'Institut français dans la formation des personnels

L'Institut français est chargé, en vertu de la loi du 27 juillet 2010, du « conseil et de la formation professionnels [...] notamment des personnels du réseau culturel français à l'étranger ». En conséquence, le ministère des affaires étrangères lui transfère la responsabilité de modules de formation et des crédits afférents. D'autres opérateurs ou partenaires continuent d'intervenir sur les formations comme la fondation Alliance française avec l'aide du réseau des alliances et celle du ministère des affaires étrangères.

BILAN DES ACTIONS DE FORMATION CONDUITES
AU SEIN DU RÉSEAU CULTUREL

I. Formations du premier semestre 2011 :

Au premier semestre 2011, plusieurs sessions de formation ont été organisées par l'Institut français pour 523 stagiaires, dont 37 % de la catégorie cible des agents de droit local. Le stage des « nouveaux partants dans le réseau » transféré à l'Institut à la demande du ministère des affaires étrangères pour la première fois, figure dans ce total (150 agents formés). À cela, s'ajoutent aussi les 334 participants aux ateliers de l'Institut français à Marseille.

Le public des formations du périmètre de l'Alliance française représente 554 agents. En outre, les formations à la langue française pour les hauts fonctionnaires ont concerné 30 agents.

II. Formations en cours à partir de septembre 2011 :

Ces actions continuent de traiter de l'ensemble des thématiques précédemment couvertes en 2010 en complétant leur répartition géographique, et en y ajoutant la recherche de financement innovant et de mécénat, le soutien aux industries culturelles et les formations innovantes à distance des médiathécaires. Le public visé est d'environ 300 personnes formées dans le périmètre de l'Institut français.

Le public des formations du réseau des alliances françaises (où l'activité en cette période est traditionnellement très soutenue en Afrique et en Amérique du Sud) est évalué à 900 stagiaires environ.

III. Prévisions globales pour 2011 :

- Nombre d'agents : 2 800 agents dont 1 200 formés par l'Institut français (dont 334 aux ateliers de Marseille) et 1 600 par les alliances françaises ;

- Budget : 2,2 millions d'euros sur les crédits du programme 185, dont 1,78 million d'euros employés par l'Institut français (dont d'importants reports de crédits du ministère des affaires étrangères en 2010) et 0,44 million d'euros pour les alliances via la fondation Alliance française (augmentés de 0,47 million d'euros de recettes locales).

IV. Avenir du dispositif de formation en 2012 :

La formation constitue un excellent moyen de mobilisation dynamique des moyens humains. Le bilan des évaluations recueillies après déroulement des sessions de formation confirme la pertinence des axes retenus, l'intérêt des postes et des agents ainsi que la réactivité des acteurs de formation.

L'Institut français comporte depuis septembre 2011 un véritable pôle de la formation qui apporte sa contribution au partenariat de l'Institut et du réseau culturel. Par ailleurs, la fondation Alliance française poursuit des actions vers le réseau des alliances, les autres agences ou opérateurs habituels.

Les agents de droit local étant destinés dans bien des cas à prendre en charge les établissements culturels par substitution aux expatriés, il est souhaitable qu'ils puissent continuer de bénéficier des formations grâce à un financement plus systématique de leurs déplacements.

La mise en oeuvre du programme en 2010 et 2011 a permis de récolter des indications sur les capacités de mise en oeuvre et d'absorption par le réseau : de 1 400 agents en 2010 formés en année de démarrage du programme, 2 800 agents bénéficieront de formations en 2011, au pic des activités. Le rythme de croisière de l'effort de formation à partir de 2012 pourrait consacrer des moyens à hauteur de un million d'euros pour 700 agents par année.

Cet effort de formation s'inscrit dans une stratégie plus globale visant à renforcer la professionnalisation des agents du réseau culturel français à l'étranger et qui inclut également un volet concernant les processus de recrutement et la possibilité d'offrir des plans de carrière aux agents. La création de l'Institut français qui a la possibilité d'offrir à ses agents des contrats à durée indéterminée s'inscrit dans cette dynamique.

Source : Ministère des affaires étrangères et européennes.