Vous êtes ici : Rapports > Rapports d'information


Retour Sommaire Suite

B. DES RÉSULTATS CEPENDANT TRÈS CONTRASTÉS SELON LES RÉGIONS

Les régions exportatrices de pétrole ont enregistré les plus fortes baisses annuelles en valeur des exportations de marchandises, mais les pays directement touchés par la crise financière asiatique ont accusé la plus forte baisse des importations. Les effets de contraction provoqués par la crise asiatique et la chute des prix des produits de base ont toutefois été atténués par le raffermissement de la croissance économique aux Etats-Unis et le renforcement de la demande en Europe occidentale. L'inversion des flux de capitaux privés, qui se sont détournés des marchés émergents a favorisé des taux d'intérêts faibles en Amérique du Nord et en Europe occidentale. En outre, le fléchissement des prix des combustibles a entraîné une baisse des prix à l'importation et des gains de revenu pour les pays importateurs nets de combustibles.

L'Europe occidentale a été la seule à ne pas accuser un ralentissement de la croissance des importations en 1998 par rapport à 1997. Le taux de croissance des importations de l'Europe occidentale qui a atteint 7,5 % a été toutefois inférieur à celui de 10 % enregistré par l'Amérique du Nord, l'Amérique latine et les économies en transition. La situation a été très différente pour l'Asie dont les importations ont diminué de près de 8,5 % et pour l'Afrique et le Moyen-Orient où il y a eu une stagnation des volumes d'importations.

Dans ce contexte, la valeur en dollars du commerce mondial de marchandises a fléchi de 2 %, la plus forte baisse enregistrée depuis 1982. La valeur à l'exportation des produits manufacturés a continué d'augmenter légèrement alors que celle des produits agricoles, des métaux et des combustibles a diminué. En raison de cette évolution divergente selon les catégories de produits en 1998, la part des produits primaires est tombée à moins de 20 % en prix courants pour la première fois depuis la fin de la deuxième guerre mondiale.

Les exportations de services commerciaux ont accusé le premier recul annuel en dollars depuis 1983. La baisse a concerné les trois grandes catégories de services (services de transport, services de voyages et autres services commerciaux). Les exportations de marchandises ainsi que celles de services commerciaux ont diminué, tombant à 5.225 et 1.290 milliards de dollars, mais elles sont restées supérieures aux niveaux atteints en 1996.

Retour Sommaire Suite


Haut de page
Actualités | Travaux Parlementaires | Vos Sénateurs | Europe et International | Connaître le Sénat | Recherche
Liste de diffusion | RSS | Contacts | Recrutement | Plan | Librairie | FAQ | Mentions légales | Accessibilité | Liens | Ameli