Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2001 : Défense: dépenses ordinaires

 

CHAPITRE II

LES CRÉDITS DU TITRE III

Confirmant l'évolution des années précédentes, le poids des rémunérations à l'intérieur du titre III continue de s'accroître (80,2 % contre 80,1 % en 2000).

I. ÉVOLUTION DES CRÉDITS DU TITRE III

A. VENTILATION DES CRÉDITS PAR SECTION

L'évolution de 2000 à 2001 est retracée par le tableau ci-dessous :

Evolution par section des moyens du titre III

(Millions de francs)

 

Crédits de paiement

Variation

Répartition des crédits

 

2000

2001

En M.F.

En %

en 2001

Terre ................................

30 916

30 932

+ 16

+ 0,1

29,4%

Marine .............................

12 897

12 694

- 203

- 1,6

12,3 %

Air ...................................

15 680

15 706

+ 26

+ 0,2

14,9 %

Gendarmerie ....................

20 892

21 547

+ 655

+ 3,1

19,9 %

Section commune ............

24 606

24 636

+ 30

+ 0,1

23,5 %

Total ......................

104 991

105 515

+ 524

+ 0,5

100

La section gendarmerie est celle qui, une nouvelle fois, progresse le plus nettement, poursuivant une tendance qui se confirme d'année en année.

On rappellera en effet que, en 1990, la part de la gendarmerie dans le titre III du budget de la Défense ne représentait que 17,3 % % du total.

Cette évolution s'est faite essentiellement au détriment de la part prise par l'armée de l'air et la marine.

Évolution de la répartition des dépenses ordinaires (hors pensions)

(En % du total)

 

1990

2000

Air .............................

16,6%

14,9 %

Terre ..........................

29,7 %

29,4 %

Marine .......................

15,5 %

12,4 %

Gendarmerie ..............

17,3 %

19,9 %

Services communs .....

20,9 %

23,4 %

Évolution des crédits de rémunérations et de charges sociales

(Millions de francs)

 

L.F.I. 2000

P.L.F. 2001

Évolution

     

en M.F.

en %

Terre ...............................

25 052

25 237,4

+ 185,4

+ 0,7 %

Marine ............................

10 174,6

9 979,8

- 194,8

- 1,9 %

Air ..................................

12 273,6

12 228,6

- 45

- 0,4 %

Gendarmerie ....................

17 100,1

17 493,3

+ 393,2

+ 2,3 %

Section commune ............

19 448,9

19 722,8

+ 273,9

+ 1,4 %

Total .....................

84 049,2

84 661,9

+ 612,7

+ 0,7 %

A nouveau, dans le cadre du budget 2001, seule la gendarmerie bénéficie d'une sensible progression de ses moyens de fonctionnement, ainsi que, dans une moindre mesure, les services communs. L'armée de terre enregistre une quasi reconduction en francs constants. L'armée de l'air et surtout la marine continuent d'être marquées par une diminution de leurs moyens de fonctionnement.