Vous êtes ici : Rapports > Rapports d'information




Retour Sommaire Suite

IV. UN NOUVEL ÉLAN EN FAVEUR DE L'UTILISATION RATIONNELLE DE L'ÉNERGIE ET DES ÉNERGIES RENOUVELABLES

Hier considérées comme la panacée pour s'affranchir des énergies importées et coûteuses, les énergies renouvelables (éoliennes, solaire, géothermique, biomasse) font l'objet d'un nouvel engouement aujourd'hui en raison de leurs qualités non polluantes.Leur crédibilité s'accroît au rythme des progrès technologiques réalisés dans ce domaine.

S'il semble hors de question que le vent, le soleil, l'hydroélectricité ou la biomasse remplacent un jour le pétrole, le gaz ou le charbon, ces énergies présentent néanmoins l'avantage, d'une part de pouvoir équiper des zones isolées, et, d'autre part, de limiter les émissions de gaz à effet de serre.

Là encore, une très grande hétérogénéité caractérise les différents pays, selon la plus ou moins grande sensibilité de la population aux problèmes environnementaux, ou selon le bilan énergétique du pays.

Quant aux efforts de maîtrise de l'énergie, ils ont fluctué en fonction des prix du pétrole : importants à la suite du choc pétrolier, ils ont reflué avec le contre-choc de 1986. Ainsi, après avoir décru sous l'influence des progrès technologiques et des efforts de rationalisation des usages énergétiques, l'intensité énergétique (énergie consommée par point de PIB) progresse de nouveau dans la plupart des pays industrialisés depuis la fin des années 1980.

Aujourd'hui, la maîtrise de la consommation énergétique, notamment dans le domaine des transports, est partout envisagée comme un moyen d'honorer les engagements pris à Kyoto. La plupart des Etats déclarent en conséquence vouloir y consacrer un effort plus soutenu, à commencer par les Etats-Unis.

Enfin, la cogénération, qui permet d'augmenter considérablement le rendement énergétique de l'énergie primaire consommée, possède des atouts indéniables au regard de la nouvelle préoccupation environnementale. C'est l'argument principal de la Commission européenne dans sa proposition de " stratégie communautaire pour promouvoir la production combinée de chaleur et d'électricité et supprimer les obstacles à son développement ".

Retour Sommaire Suite



Haut de page
Actualités | Travaux Parlementaires | Vos Sénateurs | Europe et International | Connaître le Sénat | Recherche
Liste de diffusion | RSS | Contacts | Recrutement | Plan | Librairie | FAQ | Mentions légales | Accessibilité | Liens | Ameli