Vous êtes ici : Rapports > Rapports d'information




Retour Sommaire Suite

A. CONSEILLER

La maîtrise de la demande d'énergie fait partie intégrante des missions de service public confiées à Electricité de France par le contrat d'entreprise qu'elle a signé avec l'Etat pour la période 1997-2000. Celui-ci prévoit ainsi qu'EDF s'engage " à améliorer l'efficacité énergétique des usages de l'électricité au travers d'actions de maîtrise de la demande, vis-à-vis de l'ensemble des utilisateurs, notamment en partenariat avec l'ADEME. "

Il demande, en outre, à EDF de " proposer à ses clients des équipements et des solutions électriques plus performants assortis de conseils d'utilisation, des gammes de services plus complètes, à travers des relations plus personnalisées. Elle les aidera en particulier à maîtriser leurs dépenses par des conseils énergétiques et tarifaires sans diminuer leur confort. La maîtrise de la demande d'énergie fera partie intégrante de sa politique. "

En 1997, 150 000 clients ont ainsi bénéficié du " Conseil confort électrique " prodigué gratuitement par EDF aux personnes emménageant dans un logement chauffé à l'électricité, pour les aider à bien utiliser leurs équipements et maîtriser leurs consommations. 90 % d'entre eux ont été satisfaits.

Par ailleurs, EDF a lancé en 1997 une offre de confort électrique pour les logements neufs dénommée " Vivrélec ". Cette offre consiste à :

- améliorer la qualité thermique du bâti : EDF propose ainsi une isolation supérieure d'au moins 10 % aux normes réglementaires, réduisant la consommation d'environ 20 % ;

- promouvoir les équipements thermiques performants, de chauffage (techniques rayonnantes, convecteurs et panneaux radiants, planchers chauffants, confort quatre saisons), mais aussi de climatisation réversible ;

- favoriser la mise en oeuvre d'une gestion et d'un pilotage de qualité des équipements ;

- proposer des services associés en soutien à la qualité, en particulier le " conseil chauffage électrique ".

La construction de près de 35 000 logements Vivrélec a ainsi été engagée en 1997. Ils se répartissent à parts égales entre maisons et appartements.

Retour Sommaire Suite



Haut de page
Actualités | Travaux Parlementaires | Vos Sénateurs | Europe et International | Connaître le Sénat | Recherche
Liste de diffusion | RSS | Contacts | Recrutement | Plan | Librairie | FAQ | Mentions légales | Accessibilité | Liens | Ameli