Allez au contenu, Allez à la navigation

11 décembre 1997 : Les images de synthèse et le monde virtuel : techniques et enjeux de société ( rapport de l'opecst )

 


Retour Sommaire Suite

3. Le sport

Sport et images sont, depuis toujours, dans une relation complexe de complémentarité-substituabilité. Le sport est un sujet d'images inépuisable et fascinant. L'image a permis de donner aux téléspectateurs des sensations, des émotions comparables à celles que pouvaient ressentir les spectateurs sur le terrain. L'image est aussi un substitut du sport, moins pour le pratiquant ou l'ancien pratiquant que pour l'amateur qui aurait peut-être aimé le devenir, mais qui, tout compte fait, se satisfait de passer son survêtement... pour regarder le match à la télé...

L'image de synthèse révolutionne cette relation, tant dans la présentation des sports, que dans la pratique sportive.

a) L'utilisation des images de synthèse dans la présentation des sports

Cette première utilisation est liée à la télévision. Le sport est un spectacle : un spectacle adapté pour et par la télévision. On sait d'ores et déjà que la télévision influence directement les règles sportives pour alléger les épreuves (phases de match du football américain, tie break du tennis) pour donner plus de suspense aux jeux (paniers à trois points du basket, proposition pour élargir les buts du football...). Or, la demande du public évolue. Le public des retransmissions sportives est de plus en plus féminin et de plus en plus friand d'explications. Les commentaires sont moins descriptifs, exaltés et plus explicatifs. La rediffusion, le ralenti, permettent de suivre les phases de jeu, les gestes clef...

L'image de synthèse est parfaitement adaptée à cette demande. Elle permet de reconstruire un jeu, de présenter le point de vue de chaque joueur, comprendre la phase tactique du jeu... L'image de synthèse est un moyen d'assurer parfaitement une pédagogie du sport. Les premières utilisations ont débuté au milieu des années 1990. L'image de synthèse est utilisée, notamment dans le football américain. Les phases de jeu sont extrêmement rapides. l'image de synthèse permet de reconstruire les tactiques, les déplacements des joueurs. L'image de synthèse a également été utilisée en 1996 pour la retransmission de la Coupe América de voiliers. Chaque bateau -réel- était équipé de capteurs qui permettaient de suivre les évolutions en temps réel et avait son image -de synthèse- sur l'écran. Le réalisateur pouvait choisir les plans d'images de synthèse qu'il voulait, à partir de n'importe quel bateau.

Ces techniques préfigurent la télévision sportive du futur.

Retour Sommaire Suite