Allez au contenu, Allez à la navigation



L'ampleur des changements climatiques, de leurs causes et de leur impact possible sur la géographie de la France à l'horizon 2005, 2050 et 2100 (Tome 1 : Rapport)

 

C. LES CLIMATS FUTURS RESTENT À DÉCOUVRIR

Les connaissances des climats passés et les données relatives au climat présent permettent de mieux cerner le climat futur.

D'une part, en prévoyant le retour des glaces lié aux variations de l'ensoleillement de la Terre, ce qui devrait survenir d'ici à 70.000 ans ; le Canada et la Scandinavie devraient être concernés.

Ce qui permet de noter que le réchauffement actuellement constaté s'inscrit dans un cycle plus large de refroidissement.

Une multitude de données recueillies, tant sur les climats passés que présents permet d'utiliser la modélisation numérique au moyen d'ordinateurs surpuissants pour tenter d'élaborer quelques projections.

Comme cela sera développé plus loin, plus le rôle de l'homme dans le réchauffement climatique pourra être prouvé, plus les modèles climatiques devront intégrer des variantes économiques ainsi que des données concernant les cycles bio-géo-chimiques.

Toutefois, le réalisme croissant des modèles climatiques finit d'ailleurs par conduire aux mêmes difficultés d'interprétation que celles rencontrées lors de l'observation des multitudes de données issues de la réalité.