Allez au contenu, Allez à la navigation



 

d) Un marché morcelé, mais en consolidation

Si de nombreux acteurs sont présents sur le marché de la fourniture d'accès à l'Internet, celui-ci est en réalité dominé par quelques opérateurs et se tend à se consolider par des rapprochements et des fusions.

* Concernant les accès résidentiels, il convient de distinguer entre le marché du DSL et celui, beaucoup plus réduit, du câble.

Si l'opérateur historique (dont l'ancienne filiale Wanadoo vient d'être réintégrée dans l'entreprise France Télécom) reste prépondérant sur le marché de l'ADSL (3,3 millions d'abonnés et 45 % du marché), il est de plus en plus concurrencé par Free (1,2 million d'abonnés et 16 % du marché) et, dans une moindre mesure par Neuf Cegetel (850.000 abonnés). Viennent ensuite AOL (500.000 abonnés), Tiscali/Telecom Italia France, Télé2 et Club Internet.

RÉPARTITION DU MARCHÉ DE L'ADSL

ENTRE FOURNISSEURS D'ACCÈS À INTERNET AU 31 MARS 2005

 

Abonnés ADSL

France Télécom

3 360 000

Free

1 214 000

Neuf Cegetel

850 000

AOL

500 000

Tiscali/TIF

440 000

Tele 2

300 000

Club Internet

200 000

Autres

200 000

Source : ARCEP

Parmi ces acteurs, il convient de distinguer entre ceux qui, comme France Télécom, Neuf Cegetel et Free, sont de véritables opérateurs de télécommunications possédant leur propre réseau et les autres qui sont de simples fournisseurs d'accès, revendant au détail des prestations de haut débit achetées en « gros » aux opérateurs de réseaux (essentiellement à France Télécom et à Neuf Cegetel puisque Free ne se positionne pas sur le marché du « gros »).

Ce marché est en pleine évolution. Ainsi, la part de marché de Wanadoo diminue à mesure de la progression géographique de la concurrence sur le territoire. En outre, un mouvement de concentration des opérateurs est à l'oeuvre, comme l'illustrent les fusions récentes entre Télécom Italia France et la filiale française de Tiscali d'une part, et entre Cegetel et Neuf Télécom, d'autre part.

Répartition du marché du câble

Source : ARCEP

Représentant environ 500.000 accès, le marché du câble se répartit, quant à lui, entre Noos-UPC, France Télécom Câble, Numéricâble et EstVideocom.

* Le marché professionnel est lui aussi largement dominé par l'opérateur historique, dont la filiale Transpac détiendrait, selon l'ARCEP entre 70 et 75 % des parts de marché. Les autres fournisseurs d'accès intervenant sur ce marché sont Neuf Cegetel, Colt, Completel, MCI et d'autres fournisseurs de plus petite taille tels que Easynet.