Allez au contenu, Allez à la navigation



Familles monoparentales, familles recomposées : un défi pour la société française. Rapport d'information sur l'activité de la délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes pour l'année 2005-2006

 

d) Remédier aux défauts de recensement de la « pauvreté invisible »

L'Observatoire de la pauvreté souligne dans son dernier rapport que la production locale de savoirs statistiques est indispensable pour se prémunir contre la formation de décalages entre les représentations de la pauvreté et la réalité. Il précise que des travaux déjà nombreux montrent que les représentations locales de la pauvreté se focalisent sur la pauvreté des jeunes et des personnes sans domicile, au risque de rendre « invisibles » aux décideurs locaux les situations de pauvreté des personnes handicapées, des personnes âgées et des familles monoparentales.

Il apparaît urgent de remédier rapidement à cette déficience afin de mieux cibler les priorités des politiques publiques.

L'Observatoire insiste enfin sur une autre caractéristique de la pauvreté qui n'est jamais évoquée en tant que telle, ni par les professionnels ni par le système d'information statistique : la pauvreté des personnes étrangères ou d'origine étrangère alors que, dans certains lieux, 70 à 80 % des personnes accueillies dans les dispositifs d'aide ou les associations sont immigrées. Or les mères isolées issues de l'immigration sont particulièrement fragiles et exposées, comme le signale le dernier rapport du Médiateur de la République, à toutes sortes de chantages ou de manoeuvres déshonorantes.