Allez au contenu, Allez à la navigation



Flotte aérienne de la sécurité civile

 

b) Les acquisitions aéronautiques prévues en 2006

Pour l'année 2006, les acquisitions prévues sont les suivantes :

- un Canadair, pour une somme totale de 21,4 millions d'euros. Le marché location vente du Canadair, notifié le 8 décembre 2004, prévoyait une location de l'appareil du 1er mai 2005 au 28 février 2006 et son acquisition entre le 1er et le 15 mars 2006. Les 21,4 millions d'euros permettront de payer cette acquisition ;

acquisition et maintien en condition opérationnelle des avions bombardiers d'eau de type Dash 8 Q 400 pour 5 millions d'euros. Le marché, notifié le 1er avril 2004, prévoit une tranche ferme relative à l'acquisition des deux avions et 2 tranches conditionnelles relatives au maintien en condition opérationnelle des deux appareils jusqu'au 30 septembre 2007. Les 5 millions d'euros payeront la première tranche conditionnelle portant sur le maitien en conditions opérationnelles de la période allant de la livraison des Dash au 30 septembre 2006 ;

- étude, réalisation et maintien en condition opérationnelle du simulateur de vol représentatif de l'hélicoptère EC 145 pour 2,73 millions d'euros.

Le marché d'acquisition d'un entraîneur de vol pour le groupement d'hélicoptères de la sécurité civile a été notifié en janvier 2006. D'un montant total de 3,88 millions d'euros, il prévoit une tranche ferme portant sur l'étude et la réalisation de l'appareil, qui doit être livré en juin 2007, et trois tranches conditionnelles portant sur la maintenance de l'appareil jusqu'en 2009. Les 2,73 millions d'euros permettront de payer les trois premiers acomptes prévus dans la tranche ferme ;

acquisition d'équipements opérationnels pour les hélicoptères EC 145, ce qui représente 2,02 millions d'euros. Le marché ayant pour objet d'apporter des améliorations techniques à l'hélicoptère EC 145 qui permettront de renforcer la sécurité des pilotes, a été notifié en janvier 2006. Il comprend notamment la mise en place d'enregistreurs de vol et de phares SX 16. Les 2,02 millions d'euros permettent de financer la première tranche de travaux qui s'étaleront jusqu'en 2009, soit le temps nécessaire pour «  rétrofiter » tous les appareils.